Créer un contexte de confiance

Créer un contexte de confiance pour mieux communiquer avec les autres

Pour aborder les autres efficacement, il vous faut tout d’abord créer un contexte de confiance pour mieux communiquer avec eux. Sans mettre en place cette relation, il vous sera difficile de dialoguer sereinement et vous risquez de passer à côté d’une belle discussion, de ne pas recevoir les infos dont vous aviez besoin, de sentir un inconfort, rater une vente…

Comment créer un contexte de confiance ?

Créer un cadre de confiance, dans lequel chacun est à l’aise, est un acte simple à effectuer. Si simple, que dans la plupart des cas nous n’y pensons pas. C’est une forme de compétence inconsciente.

Lorsque vous avez la capacité, dès les premières secondes d’une rencontre, de vous accorder à votre interlocuteur (intonation, gestuelle, mots, regard, distance de confort…), alors vous savez entrer en relation avec les autres.

Quand l’autre nous semble familier, alors la confiance s’installe. C’est ce que nous cherchons à réaliser pour s’entendre rapidement. Certains crierons au scandale ! à la manipulation ! Je répondrai que c’est votre intention qui va faire la différence. Si vous voulez manipuler les autres alors, évidemment, toutes les approches de communication ne seront plus des outils mais des armes…

Créer un contexte de confiance

Créer un contexte de confiance

Pourtant, entrer correctement en relation n’est pas toujours le cas !

Etablir la relation c’est donc une manière de se comporter. Il vous faut faire preuve de souplesse dans votre comportement et vos opinions afin de vous adapter à votre interlocuteur (s’adapter ne veut pas dire se trahir).

Intéressez-vous à l’autre, à ce qui est important pour lui, comprenez-le au lieu d’attendre qu’il vous comprenne. C’est alors que vous serez capable de vous connecter à sa longueur d’onde.

Pour bâtir des relations harmonieuses, il faut vous mettre en phase avec les autres : il n’y a pas de secret, pas de magie, juste du comportement humain !

Votre attitude est la clé !

Pensez que vous devez établir un rapport / une relation avant que l’on vous écoute

Pour bien communiquer vous devez être congruent : c’est-à-dire qu’il y a accord entre votre pensée et votre ressenti d’une part, et accord entre votre parole et votre gestuelle d’autre part. Si vous envoyez des signes contradictoires (incongruence), les autres auront de la peine à vous suivre, à vous comprendre, à dialoguer avec vous. Ils ne seront pas à l’aise avec vous !

Si vous essayez d’entrer en contact avec quelqu’un, tout en pensant qu’il n’a pas de bonnes intentions à votre égard, cela risque de compromettre tout contact positif. Soyez ouvert et aborder vous aussi les autres avec une sincère et bonne intention.

Soyez attentif à l’autre ! Repérez s’il aime les détails ou prendre les situations dans leur ensemble.

Respectez sa et votre distance de confort. Les personnes à tendance visuelle peuvent être plus éloignées pour avoir une vue d’ensemble de la discussion. Les kinesthésiques cherchent parfois le contact physique en dialoguant. Et les auditifs ont tendance à éviter le face-à-face…

Observez les gestes qui appuient le discours. Ceux qui dessinent les paroles dans l’espace. La gestuelle symbolique qui porte un message culturel (par exemple hausser les épaules).

Repérez la posture de votre interlocuteur pour le synchroniser avec élégance et non en le singeant !

Comprenez rapidement s’il est gêné par un contact visuel long (ou non).

Ecoutez sa voix et parler à son rythme.

Créer un contexte de confiance

Créer un contexte de confiance

Améliorez votre communication !

Créer un contexte de confiance c’est donner un coup de pouce à ce que nous faisons déjà naturellement !

  • Comment savez-vous que vous avez un bon contact avec une personne ?
  • Comment communiquez-vous avec les autres ?
  • Avez-vous souvent des problèmes de compréhension, d’entente ?
  • Vous pensez vraiment que c’est toujours la faute aux autres ?

Prenez contact avec moi afin de faire le point sur votre communication interpersonnelle et améliorer grandement votre rapport aux autres pour vous faire entendre, pour mieux écouter, dialoguer, échanger et être à l’aise avec les autres !


SHAKEZ votre vie et faites-la pétiller !

Partagez cet article pour apporter une aide précieuse à celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

+33 6 52 71 26 26 – contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous : 21 rue Toufaire à Rochefort 17300 (Charente-Maritime)

Coworker à Rochefort

Skype coaching : Suisse, Belgique, Québec et France (séances de 30 minutes)

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et des recueils de pensées « Ce qui ne tue pas » & le volume deux (Amazon Kindle)

La difficulté d'être soi dans le couple

La difficulté d’être soi dans le couple

La difficulté d’être soi dans le couple est un problème récurrent.

Comment être soi tout en respectant les besoins de l’autre ? Comment parler de ses besoins, envies, valeurs sans créer de conflit ? Comment entendre les idées de sa compagne, de son compagnon, sans juger ?

Lors d’une soirée vous pouvez rencontrer l’ami d’un ami, ne pas vous entendre avec et passer à autre chose sans problème. Vous ne le reverrez plus. C’est une affaire réglée. On ne peut pas s’entendre avec tout le monde.

Un commerçant vous accueille d’une manière cavalière, ce n’est pas agréable certes (dommage pour lui), cependant vous ne vivez pas avec, vous vous en remettrez.

La liste des mésaventures en communication est infinie. Tant que ces problèmes n’impactent pas votre vie intime, il est possible de passer à autre chose assez vite. C’est fâcheux, embêtant, mais vous tracerez rapidement un trait sur cette expérience et vous continuerez votre chemin.

Au sein du couple, c’est une toute autre histoire !

Être soi dans le couple

  • C’est tout d’abord être au clair avec ses besoins (intimité, repos, activités, sexualité, amitiés, travail, rêves, hobbies…).
  • C’est comprendre correctement son histoire de vie (famille, expériences douloureuses et heureuses, deuils, échecs, réussites…).
  • C’est aussi connaitre ses failles, ses peurs (abandon, rejet…).
  • C’est accepter ses croyances, ses valeurs, sa vision du monde…

La difficulté d'être soi dans le couple

La difficulté d’être soi dans le couple

La bonne communication dans le couple

Elle repose sur un pilier essentiel qui est le respect de l’autre et de ses propres besoins. C’est souvent là que les difficultés apparaissent quand ce socle est bancal ! Dialoguer ne veut pas dire être d’accord sur tout. Communiquer correctement repose sur votre capacité à créer un cadre de confiance pour que chacun puisse s’exprimer. S’exprimer sans crainte, en étant sincère et en accord avec ce qu’il ressent.

Au-delà de l’écoute véritable qui est nécessaire à une meilleure entente, il est indispensable de comprendre que l’autre ne réagit pas comme nous, comme nous le voudrions. Nous n’avons pas à imposer une forme de pouvoir. L’autre sait ce qui est bon pour lui, ce dont il a besoin. Alors, sommes-nous à même de l’accueillir avec toutes ses complexités et contradictions ? Là est le défi !

Si vous êtes pris de jalousie maladive, ne supportez plus ses manies, ne vous sentez pas compris, ne vous sentez pas libre d’être qui vous êtes, ne connaissez plus la sérénité… il est temps d’effectuer des changements en commençant par vous poser des questions :

  • Etes-vous encore amoureux ?
  • Partagez-vous les mêmes valeurs ?
  • Etes-vous capable d’accepter l’autre dans sa diversité ?
  • Avez-vous une sexualité épanouie ?
  • Etes-vous complices ?
  • Où en sont vos rêves communs ?
  • Vous sentez-vous en confiance ?
  • Etes-vous libre de vos pensées, comportements, ressentis ?
  • Pouvez-vous vous exprimer sans être rabroué ?
  • Etes-vous respecté ?
  • Avez-vous peur ?

Faites le point sur la situation avec vous-même et avec votre amoureux(se). Ne laissez pas pourrir la situation. Si besoin, faites-vous aider par une personne spécialisée dans la relation d’aide. Enfin, soyez prêt à dire stop si votre situation de couple ne vous convient plus. Phase bien sûr difficile mais parfois nécessaire avant que votre duo se détériore.

Être soi dans le couple (vous et l’autre) est un cheminement complexe. Certains jours il paraîtra aisé et à d’autres moments vous aurez l’impression d’avoir tout à refaire. Se pencher sur la question, c’est accepter le travail à réaliser sur vous.

Vous avez besoin de retrouver une communication sereine au sein de votre couple ? Besoin de vous exprimer afin de mieux vous définir ? Prenez contact avec moi à Rochefort pour faire le point et améliorer le dialogue avec votre conjoint(e).

Pour aller plus loin : Il existe de nombreuses approches qui aident à mieux partager : Programmation Neuro Linguistique, Analyse Transactionnelle, Communication Non Violente, Méthode Espere…


SHAKEZ votre vie et faites-la pétiller !

Partagez cet article pour apporter une aide précieuse à celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

+33 6 52 71 26 26 – contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching : 21 rue Toufaire à Rochefort 17300 (Charente-Maritime)

Coworker à Rochefort

Skype coaching : Suisse, Belgique, Québec et France (séances de 30 minutes)

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et des recueils de pensées « Ce qui ne tue pas » & le volume deux (Amazon Kindle)

Triptyque à Rochefort

Triptyque une série d’ateliers à Rochefort

Triptyque (ateliers)

« Améliorer la relation à soi et aux autres » grâce à trois matinées que j’animerai au Cowork Rochefort Ocean !

L’idée est de vous permettre d’utiliser des outils de communication interne (avec vous) et externe (avec les autres), d’aller encore mieux et de prendre confiance en vous.

Je vous propose donc trois ateliers pour désencombrer (écriture), partager (communication avec les autres) et transmettre (parler au public).

  • Pas de blabla inutile durant ces courtes matinées. Je souhaite qu’à midi vous ayez testé plusieurs techniques et que vous puissiez les utiliser tout de suite en rentrant chez vous.

Vous être libre de participer à un atelier, deux ou l’ensemble de la série.


Atelier triptyque désencombrer

Atelier triptyque désencombrer

« Ecrivez pour vous désencombrer »

Date et horaires : 

Mardi 12 février 2019 de 08h30 à 12h00

Thème :

Lors de passages difficiles, garder les choses pour soi n’est pas forcément la meilleure façon de vous en sortir. Parler de ce qui vous fait mal est thérapeutique. Si vous avez de la difficulté à dire vos peurs, vos chagrins, vos émotions, vos manques, vos questionnements très intimes, l’écriture est une clé qui ouvre les portes de votre guérison.

Objectifs : 

  • Osez écrire ! (Peu importe votre niveau d’écriture. Cela n’a aucune importance)
  • Abordez sereinement la peur, la tristesse, la colère et la joie
  • Vos premiers écrits, vos premiers mots, pour vous

Méthode & matériel :

  • Appuis du groupe pour vous encourager. Ecriture en individuel.
  • Théorie, astuces, conseils et pratique
  • Cahier, stylo, ordinateur, tablette… prenez ce avec quoi vous vous sentez le plus à l’aise !

Tarif : 30€/participant

Réservation : contact@stephane-abry-coaching.com ou +33 6 52 71 26 26


Atelier triptyque transmettre

Atelier triptyque transmettre

« Parle que je te voie »

Date et horaires : Mardi 19 février 2019 de 08h30 à 12h00

Thème :

La prise de parole en public provoque chez vous différentes peurs et réactions physiologiques ? Peur du jugement, du trou de mémoire… Votre trac vous bloque, vous empêche de respirer correctement, votre cœur bat la chamade, vos jambes flageolent… J’ai une bonne nouvelle cet atelier est créé précisément pour vous !

Objectifs : 

  • Prendre facilement la parole en public
  • Gagner en confiance en acceptant de passer à l’action
  • Se servir des techniques enseignées aux animateurs radios

Méthode :

  • Avancer étape par étape pour construire votre prise de parole en public
  • Théorie, astuces, conseils et pratique
  • De la détente, de la confiance, de la sécurité pour que vous vous sentiez bien et plus performant

Tarif : 30€/participant

Réservation : contact@stephane-abry-coaching.com ou +33 6 52 71 26 26


Atelier triptyque partager

Atelier triptyque partager

« Mieux dialoguer avec les autres »

Date et horaires : Mardi 26 février 2019 de 08h30 à 12h00

Thème :

Parler avec les autres, cela parait si facile. Pourtant c’est loin d’être le cas. Soit on croit savoir (alors que les autres n’en sont pas du tout convaincus…), soit on pense écouter vraiment et on se trompe, soit on n’est jamais compris ou on se fait couper la parole, sans oublier tous les quiproquos etc… Dialoguer avec ses interlocuteurs mérite de connaître quelques bases de communication.

Objectifs : 

  • Savoir créer une relation de confiance avec l’autre
  • Communiquer sur le même terrain, la même longueur d’onde
  • Prendre conscience de sa position d’influence ou de retrait dans le dialogue

Méthode :

  • Technique concrète de communication pour observer et se synchroniser à l’autre
  • S’entraîner à maintenir une relation de confiance
  • Evaluer concrètement la communication en temps réel

Tarif : 30€/participant

Réservation : contact@stephane-abry-coaching.com ou +33 6 52 71 26 26

Vous êtes intéressés par ces matinées que j’animerai à Rochefort. Prenez contact dès maintenant pour vous inscrire et améliorer votre relation à vous-même et aux autres. 


SHAKEZ votre vie et faites-la pétiller !

Partagez cet article pour apporter une aide précieuse à celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

+33 6 52 71 26 26 – contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching : 21 rue Toufaire à Rochefort 17300 (Charente-Maritime)

Coworker à Rochefort

Skype coaching : Suisse, Belgique, Québec et France (séances de 30 minutes)

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et des recueils de pensées « Ce qui ne tue pas » & le volume deux (Amazon Kindle)

conseil

Un conseil ? Ne donnez pas de conseil !

Un conseil n’est pas toujours le bienvenu… il peut même couper la communication, déclencher un malaise et créer des incompréhensions dans la relation avec l’autre.

Cela vous est peut-être déjà arrivé. Un ami, une connaissance, un collègue vous a donné un conseil et cela vous a agacé. Pourtant, il y avait (normalement) une intention positive : vous aider !

Si l’intention n’est pas positive, c’est que l’autre souhaite prendre un certain pouvoir sur vous, vous démontrer ses compétences, que lui sait etc. Il va vous expliquer comment faire alors que vous ne souhaitiez qu’une écoute. Vous vous sentirez jugé, voire rabaissé, « nul », incompris…

Un conseil ne devrait être offert que si votre interlocuteur vous en fait la demande.

Alors, comment donner un conseil ?

Un bon truc ? Lui poser la question : « Est-ce que je peux te faire une suggestion ? »

  • Si oui, c’est ok et faites-le. Les deux parties sont d’accord.
  • Si non, alors n’allez pas plus loin. Votre interlocuteur n’est pas en demande.

Vous verrez, grâce à ce petit truc, vous améliorerez grandement vos relations et vous quitterez le rôle de « sauveur ».

ps : ne prenez pas cet article pour un conseil 😉


SHAKEZ votre vie et dégustez-la !

Partagez pour apporter une aide précieuse pour celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

contact(@)stephane-abry.com ou contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching : 21 rue Pierre Toufaire à Rochefort 17300 (Charente-Maritime)

Skype coaching : Suisse, Belgique, Québec et France (séances de 30 minutes)

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et du recueil de pensées « Ce qui ne tue pas » (Amazon Kindle)

#abrycoaching #skakezvotrevie

Communiquer

Communiquer avec les autres en 7 points

Celles et ceux qui font partie de mon cercle d’amis me reconnaissent 2 compétences (c’est déjà ça) : décrypter mes interlocuteurs et savoir communiquer avec eux. Vous me direz « heureusement pour un coach ! »

Un ami très proche me dit souvent : « C’est fou comme tu arrives à entrer en contact avec n’importe qui et surtout avec des personnes que tu ne connais pas ». Pourtant cela n’a pas toujours été le cas, loin de là !

J’ai baigné très vite dans la communication « de masse ». Pas très jolie comme expression mais c’est bel et bien le cas quand on anime des émissions de radio durant 15 années. Et puis je me suis formé, j’ai animé des soirées en public, présenté des conférences, animé des ateliers de développement personnel.

Petit à petit je me suis senti de plus en plus à l’aise, gagné en confiance face aux autres et intégré des techniques jusqu’au moment où je les ai fait miennes, pour retrouver mon naturel.

Pas de magie, pas de secret incroyable… juste apprendre comment communiquer !

 

Observez

C’est votre première qualité à développer. Votre sens de l’observation est un atout certains pour regarder les autres se mouvoir. Observez leur gestuelle, leurs mimiques. Ecoutez leur voix, leur rythme, leurs expressions. En PNL on appelle cela le calibrage ou calibration.

Le truc ? Savoir observer sans juger. Juste prendre de l’info. Est-ce que votre interlocuteur parle vite ? Lentement ? Fort ? Chuchote ? A-t-il des gestes amples ? Rapides ? Près du corps ?

Communiquer

Communiquer

Accordez-vous

Suite à vos observations, sachez vous accorder à sa gestuelle, à ses mots, à sa voix. Cela va vous demander un peu d’entraînement pour que cela soit naturel.

Cette clé de la communication est simplement basée sur l’observation du comportement humain.

Quand vous vous sentez bien avec une personne vous adaptez sans y penser votre rythme de voix et vos comportements (synchronisation).

Vous ne savez rien

C’est une mécanique que j’utilise dans mes séances de coaching. L’autre sait, je ne sais rien. Cela peut vous paraître étonnant mais cela vous permet de rester vierge dans la relation. Vous écoutez, vous répondez, vous questionnez, vous comprenez l’univers de la personne en face de vous.

Pour aller encore plus loin, à chaque rendez-vous avec ce même interlocuteur faites en sorte de le redécouvrir, comme si vous ne l’aviez jamais rencontré. Ca réserve pleins de surprises !

Questionnez

Les techniques de questionnement afin qu’elles ne ressemblent pas à un interrogatoire sont aussi à travailler. Entraînez-vous à poser des questions ouvertes.

Soyez attentif au ton de votre voix. Si vous êtes sec, voire agressif, évidemment que l’autre sera sur la défensive et vous couperez votre communication. Ayez une attitude positive pour recevoir du positif en retour.

N’imposez pas

Si vous souhaitez à tout prix imposer vos idées il est fort possible que votre interlocuteur se braque. Si vous ne connaissez pas un sujet évitez de vouloir donner des explications avec de fausses informations, ou parce que « vous croyez que ». Demandez à l’autre qu’il vous explique. Intéressez-vous à ses réponses. Intégrez, réfléchissez et apprenez.

Rien de pire dans un dialogue qu’une personne qui a des croyances erronées sur un sujet et qui reste confinée dans une vision rétrécie.

Communiquer

Communiquer

L’autre n’est pas vous

Nous avons tous une certaine vision de la vie, du monde, du travail, du couple, du sport, des vacances… Enrichissez-vous des expériences des autres pour élargir votre vision du monde. Plus votre vision sera riche et ouverte sur le monde qui vous entoure, plus il vous sera facile de communiquer avec n’importe qui.

Intéressez-vous à l’autre, à sa vie et vous vous donnerez plus de chance de réussir vos discussions.

Le langage

Les mots que nous utilisons ne reflètent pas toujours nos expériences. Quand nous parlons nous utilisons des généralisations, des omissions, des distorsions. Il existe des méthodes pour les repérer et éviter les malentendus. Il vous est sûrement arrivé de comprendre quelque chose alors que votre interlocuteur vous parle d’autre chose. Il a peut-être changé de sujet en court de route, à oublier de préciser un point etc.

J’ajoute que pour bien communiquer  il vaut mieux parler d’un sujet à la fois et éviter de partir dans tous les sens.

Passez à l’action pour mieux communiquer

Ces 7 points (il y en a encore d’autres) vous permettent d’entrer plus facilement en contact avec n’importe qui. Ils vous aideront dans vos relations professionnelles ou intimes. Cependant, comme pour toute chose il va falloir vous entraîner et en faire l’expérience.

Je vous aide à améliorer votre communication dite interpersonnelle grâce à des séances de coaching spécifiques. Prenez rendez-vous pour une première séance de communication qui vous permettra de faire le point et de déjà améliorer grandement votre attitude face aux autres. Cela vous donnera confiance et vous vous sentirez plus à l’aise avec les autres !

Je vous reçois sur rendez-vous à Rochefort (Charente-Maritime)


SHAKEZ votre vie et dégustez-la !

Partagez pour apporter une aide précieuse pour celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

contact(@)stephane-abry.com ou contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching : 21 rue Pierre Toufaire à Rochefort 17300 (Charente-Maritime)

Skype coaching : Suisse, Belgique, Québec et France (séances de 30 minutes)

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et du recueil de pensées « Ce qui ne tue pas » (Amazon Kindle)

#abrycoaching #skakezvotrevie

Relation de couple

Votre relation de couple une histoire à deux

Lors de mes consultations en coaching de vie à Rochefort, je reçois régulièrement des client(e)s (en individuel) qui a un moment donné évoquent leur relation de couple. Pourtant leur demande initiale de coaching n’a apparemment rien à voir avec leur relation amoureuse. Mais c’est un fait, ce partage amoureux est bien souvent au centre de leur vie, de leurs préoccupations.

  • Un client souhaite que je l’accompagne pour un souci de sur-motivation au travail. Aucun rapport avec son épouse. Sauf que, au bout de 2 séances, il me confie que son trop plein de travail a des conséquences sur sa vie de couple.
  • Une cliente a besoin de mes services afin de lutter contre sa procrastination au travail. Mais quel sujet arrive rapidement sur le tapis ? Son couple et le manque d’aide de son mari pour les tâches ménagères. Cela la mine, elle perd de l’énergie et cette fatigue s’en ressent dans son job.
  • Une sportive me demande de la préparer mentalement pour son sport. Je découvre qu’une partie de sa faiblesse mentale vient de ses soucis de couple (manque de considération pour son activité sportive, disputes régulières…). Elle n’est pas sereine pour progresser et être performante.

Communication dans votre couple

Le couple c’est toujours 2 personnes. Chacun a son passé, ses croyances, ses expériences, ses valeurs, une certaine idée de la vie amoureuse, ses besoins, ses contradictions, ses pensées, ses émotions, ses passions, ses projets, ses peurs, ses colères, ses doutes, sa sexualité… et sa manière de les communiquer à l’autre.

Rien qu’avec cette liste de mots, vous devriez à ce moment même avoir quelques réflexions qui vous traversent l’esprit :

  • Quels sont vos besoins ?
  • Qu’est-ce que vous attendez du couple ?
  • Avez-vous vraiment envie d’être en couple ?
  • Comment pouvez-vous vous investir dans la relation ?
  • Etes-vous libre ? Est-ce que l’autre est libre avec vous ?
  • Comment communiquez-vous ? Partagez ? Ecoutez ? Vous enrichissez-vous avec l’autre ?
Relation de couple

Relation de couple

Votre couple c’est un duo. Comme pour une composition musicale, chaque musicien à son rôle à jouer. Chacun a sa partition pour construire le morceau. Si les musiciens ne sont pas sur la même la longueur d’onde, le résultat est inécoutable. S’écouter, savoir se dire, se raconter, exprimer sainement ses besoins, gérer ses émotions sont entre autres les clés d’une bonne communication dans votre couple.

Cette communication ne s’apprend pas à l’école. Vos expériences de vie vous aident à mieux comprendre la relation amoureuse et vous avancez à petits pas. Parfois sereinement, et parfois vous vous apercevez que vous êtes sur un chemin qui ne vous correspond pas/plus.

Alors comment communiquer vos ressentis ? Comment vous comporter ? Comment expliquer vos pensées ? Comment mettre des mots sur vos émotions ?

C’est en cela qu’un tiers, neutre, vous est utile pour retrouver une relation de qualité ou, car il faut être aussi franc, cesser cette relation pour le bien de chacun.

Un pas de mieux pour votre relation de couple, quand :

  • Vous ne vous comprenez plus
  • Vos moments d’intimité se font de plus en plus rares
  • Vos valeurs divergent
  • Vous n’avez plus de projets communs
  • Vous vous sentez étouffé
  • Vous ne vous sentez plus à votre place
  • Vos sentiments sont moins forts
  • Vous n’êtes plus en confiance
  • Votre lien s’effiloche
  • Vous riez de moins en moins ensemble
  • Vous n’avez plus de désir

Séances en couple à Rochefort

Nous travaillons ensemble avec des séances de relation de couple structurées comme suit :

  • Première séance en couple (environ 1h30) : se présenter, comprendre votre problématique, s’engager dans le changement, définir un objectif commun, méthode à employer…
  • 2ème et 3ème séance en individuel (environ 1h) : travail sur la communication, les croyances, les points positifs et négatifs, les comportements, les émotions, les faits (et non les interprétations) …
  • 4ème séance en couple (faire le point, renforcer les points positifs, prendre conscience des points à améliorer)

Ces 4 séances sont réparties au maximum sur 2 mois afin de rester concentrés sur les solutions et garder le cap.

Conditions : 108€/séance

(CHF 390€ si l’ensemble du coaching est réglé dans sa totalité au premier rendez-vous)


SHAKEZ votre vie et dégustez-la !

Partagez pour apporter une aide précieuse pour celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching : 21 rue Pierre Toufaire à Rochefort 17300 (Charente-Maritime)

Skype coaching : Suisse, Belgique, Québec et France (séances de 30 minutes)

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et du recueil de pensées « Ce qui ne tue pas » (Amazon Kindle)

#abrycoaching #skakezvotrevie

Il/elle ment

Suivant où il regarde je sais qu’il me ment

Je sais qu’il me ment

Si seulement nous pouvions entrer dans la tête de l’autre pour savoir exactement à quoi il pense. Découvrir ses pensées intimes et conforter notre voyeurisme. Il y aurait même une prise de pouvoir dont certains se délecteraient. Malsain n’est-ce pas ?

Eh bien ! ça ne se passe pas comme ça ! Même si certains vous affirment que grâce aux mouvements oculaires (position des yeux) nous pouvons savoir si notre interlocuteur nous ment.

Qu’est-ce que les accès visuels en PNL ?

La PNL fait une relation entre les mouvements des yeux, les ressentis, les comportements, la voix, les pensées et les mots. Même si nous en avons la démonstration d’une manière empirique, il reste encore beaucoup de points à éclaircir au niveau neurologique. Rien que cela doit vous amener à être prudent dans vos interprétations.

Mouvements oculaires

Mouvements oculaires

Vc : Visuel construit : votre interlocuteur imagine, créé, construit des images
Vr : Visuel remémoré : la personne en face de vous se souvient d’images
Ac : Auditif construit : comme pour le visuel mais au niveau des sons
Ar : Auditif remémoré : le sujet se souvient de sons, de voix
K : Kinesthésique : ressentis, sensations (pour les émotions et sentiments nous parlons de méta-kinesthésique)
Ai : Auditif interne ou Dialogue intérieur : la personne se parle, se raconte quelque chose

Sans entrer dans un cours de PNL, mais pour l’exemple, votre interlocuteur quand il regarde en bas à gauche (Ai) aura tendance à communiquer avec des phrases comme : « Je me dis que… » « ça me parle… » Il est en train de se parler.

Comment savoir ?

Observez la personne qui vous fait face en pensant qu’elle est dans un certain mode : visuel, auditif, kinesthésique… Dès lors vous vous donnerez plus de chance de réussir votre communication en vous accordant à elle. En revanche, sans mot, cela ne vous dira rien sur ses pensées. Vous observez donc le « contenant » mais pas le « contenu. »

Imaginez que l’on vous présente une boîte fermée. Vous voyez la boîte mais pas ce qu’il y a à l’intérieur.

Depuis des années s’est installé cette croyance que suivant où regarde la personne vous savez si elle ment ou dit la vérité. Excusez-moi l’expression, c’est un raccourci un peu casse-gueule. Vous risquez de faire de très mauvaises interprétations, casser la communication et peut-être même perdre une relation en imaginant que…

Même en synergologie (souvenez-vous de la série « Lie to me ») il y a une extrême prudence dans les interprétations tant l’être humain est complexe.

Confusion solution

Confusion solution

Comment savoir si quelqu’un vous ment ?

Lors de ma formation en PNL, c’est une question qui est arrivée dans notre groupe. J’ai aimé l’explication des formateurs et psys. Observez et repérez des comportements récurrents.

Si vous apprenez après une discussion que votre interlocuteur vous a menti (pour x raisons qui lui appartiennent), souvenez-vous de ses comportements, sa voix, ses accès visuels. Si et seulement si à chaque fois qu’il a ces mêmes comportements il vous ment, alors vous pouvez en faire des déductions.

Par exemple : à chaque fois qu’il vous ment, il se touche l’oreille gauche, sa voix est moins forte, son débit est plus lent, il regarde en l’air et tapote avec son pied droit. Dès qu’il commencera à avoir ces comportements alors vous saurez. Cette observation, que l’on nomme en PNL calibrage ou calibration, devra se faire plusieurs fois avant d’en tirer des conclusions.

Expérience vécue

Un jour je discutais de mon parcours avec des personnes qui ne me connaissaient pas. Mes années de radios, tous les artistes que j’avais rencontré, ma passion pour la course à pied (dont un Tour de Suisse en courant), l’écriture etc. J’ai vu chez l’une d’entre elles quelques grimaces de perplexité.

Le lendemain elle m’a envoyé un message. Elle avait fait des recherches sur moi car elle croyait que je lui mentais. Elle avait interprété !

A savoir

  • Soyez prudent face à certaines croyances désuètes qui sont colportées dans notre quotidien. J’en parlais déjà concernant « les bras croisés ».
  • Observez, observez, observez… ayez cette rigueur du scientifique avant de faire des interprétations.

Cet article vous paraît utile ? Pensez à le partager !


SHAKEZ votre vie et dégustez-la !

Partagez pour apporter une aide précieuse pour celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

contact(@)stephane-abry.com ou contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching : 21 rue Pierre Toufaire à Rochefort 17300 (Charente-Maritime)

Skype coaching : Suisse, Belgique, Québec et France (séances de 30 minutes)

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et du recueil de pensées « Ce qui ne tue pas » (Amazon Kindle)

#abrycoaching #skakezvotrevie

Bras croisés

Croiser les bras et être ouvert

Les bras croisés ? Et ?

Et… il faut se méfier de nos croyances sur la personne en face de nous qui croise les bras. On nous rabâche que si une personne croise les bras elle est « fermée ». C’est vrai dans certains cas et complètement faux dans d’autres situations. Dans ces cas là vous pouvez croire que votre interlocuteur est sur la défensive ce qui n’est pas le cas. Cela risque d’influencer votre communication.

Bras croisés, différentes situations

  • On peut croiser les bras dans une situation d’attente (par exemple à un arrêt de bus).
  • Les croiser pour se réchauffer.
  • Ou encore dans un moment de concentration ou d’observation.

Comme l’écrit Philippe Turchet dans son livre « La synergologie » (Les Editions de l’Homme), il y a aussi un geste appris qui ne nous indique pas ou rien sur l’état interne de la personne.

C’est la position des mains et des doigts (sous ou sur les bras) qui vous offre des indices. « La personne sûre d’elle peut croiser les bras, mais laisse dépasser les pouces ».

Approche utile et de non-jugement

Pour ma part ce qui m’intéresse c’est de savoir si la personne est à l’aise ou non avec sa position. Si ça lui convient, qu’elle se sent bien, alors c’est ok. L’avantage est d’éviter de porter un jugement erroné sur votre interlocuteur.

Pour votre part, avez-vous le sentiment d’être fermé quand vous croiser vos bras ?


SHAKEZ votre vie et dégustez-la !

Partagez pour apporter une aide précieuse à celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

contact(@)stephane-abry.com ou contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching : 21 rue Pierre Toufaire à Rochefort 17300 (Charente-Maritime)

Skype coaching : Suisse, Belgique, Québec et France (séances de 30 minutes)

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et du recueil de pensées « Ce qui ne tue pas » (Amazon Kindle)

#abrycoaching #skakezvotrevie

Dialoguer avec un mur

Comment faire parler un mur ?

C’était la fin d’un week-end de formation (communication interpersonnelle). Nous évoquions avec notre formateur le dialogue avec un mur (sous-entendu une personne qui ne dit rien, ne répond pas, reste murée…).

Le formateur faisait en sorte de nous aiguiller (c’était son rôle) mais le groupe était insistant et pas tout à fait d’accord avec lui. L’idée de notre « mentor » : il y a toujours une solution. Sur le principe nous étions prêts à le suivre mais… il subsistait un doute. Si le mur reste un mur ?

« Ok… je laisse tomber ma casquette de formateur… Si vous avez le sentiment d’avoir tout essayé pour installer et construire le dialogue et que vous n’y arrivez pas : soit vous essayez encore (acharnement ? Ténacité ?), soit vous vous posez la question, pourquoi voulez-vous perdre autant d’énergie ? (Lâcher-prise) »

Mur de silence

Mur de silence

Pourquoi un mur de silence ?

On ne peut pas forcer une personne à parler (à moins de faire partie du FBI et ça reste encore à prouver. L’exemple je le reconnais est extrême).

Son silence exprime aussi quelque chose. C’est une communication qui d’ailleurs s’observe surtout dans la gestuelle, les mimiques…

Celui qui se mure dans le silence a évidemment ses propres raisons qui peuvent être complexes (vécu, crainte, difficulté relationnelle, ne sait pas faire autrement, se sent au pied du mur…).

Posez-vous aussi la question : pourquoi ai-je temps besoin de l’entendre ? En quoi cela me sera utile, rassurant ? Suis-je frustré ? Oui et pour quelle(s) raison(s) ?

J’ai remarqué que c’est souvent une question de temps et que pour aider votre interlocuteur à dire, il est essentiel d’être méthodique. Cependant si vous n’êtes pas formé cela pourra devenir un parcours du combattant.

Je vous propose de changer de contexte.

Du mur au dialogue

Du mur au dialogue

Déplacez le mur

Si vous êtes en face à face, par exemple dans un bureau, il est peut-être nécessaire de changer de lieu. Ça parait futile ? Et pourtant… Il suffit des fois de reprendre la discussion en allant se balader et les mots eux aussi sortent. Le contexte à changer, la discussion prend une tout autre saveur. Marcher, côte à côte, évite une « confrontation ». Vous accompagnez votre interlocuteur et ça peut tout changer.

Mais n’oubliez pas que dans chaque interaction, une partie de la communication vous appartient. Ce n’est pas que l’autre qui est fautif ou responsable. Votre attitude (ouverte, bienveillante) sera un atout certain pour l’aider et régler votre problème de partage.

Pour un résultat satisfaisant

Retenez cette « vraie vérité » : tant que vous ferez ce que vous avez toujours fait, vous obtiendrez ce que vous avez toujours obtenu. Si ça vous convient ne changez rien. Si ça ne vous convient pas, alors changez et changez encore jusqu’à obtenir un résultat qui vous soit satisfaisant.

Besoin d’améliorer votre communication ? Je vous apporte mon expertise à 17300 Rochefort.


SHAKEZ votre vie et dégustez-la !

Partagez pour apporter une aide précieuse à celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

contact(@)stephane-abry.com ou contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching : 21 rue Pierre Toufaire à Rochefort 17300 (Charente-Maritime)

Skype coaching : Suisse, Belgique, Québec et France (séances de 30 minutes)

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et du recueil de pensées « Ce qui ne tue pas » (Amazon Kindle)

#abrycoaching #skakezvotrevie

 

Stress au travail

Employés stressés et épuisés

Suisse : 1/4 des employés stressé et épuisé

De nombreux salariés sont trop stressés sur leur lieu de travail. Ce qui entraîne une baisse de productivité pour l’entreprise. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée en collaboration avec l’Université de Berne et la Haute Ecole de Zurich pour les sciences appliquées. En moyenne, quelque 3200 personnes de 16 à 65 ans ont été interrogées en 2014, 2015 et 2016. Le Job Stress Index est représentatif de la population active suisse.

En Suisse, un actif sur quatre est stressé au travail et la même part se sent épuisé. Les conséquences sont des problèmes de santé chez les employés et une baisse de productivité pour l’entreprise.

Manque de soutien

Ces personnes affirment qu’elles manquent de marge de manœuvre, de soutien de leur supérieur ou d’estime générale pour affronter la pression temporelle, l’incertitude liée au travail ou les problèmes d’organisation du travail.

Les facteurs de stress ont subi quelques modifications : la surcharge de travail ressentie a légèrement augmenté de 2014 à 2016. Les contraintes entre collègues, par exemple un mauvais climat de travail, ont également augmenté.

Plus les employés sont stressés, et « évidemment » plus ils sont insatisfaits, irritables et ont l’intention de démissionner. Les conséquences sur la santé sont importantes ultérieurement : problèmes de sommeil, souffrances psychosomatiques.

Présentéisme

Présentéisme

Performance réduite

Enfin, le stress implique une perte de productivité pour l’entreprise. L’absentéisme pour maladie est l’une des raisons. D’un point de vue économique toutefois, le présentéisme pèse plus lourd : la personne est certes sur son lieu de travail, mais elle ne peut fournir la performance habituelle en raison de limitations de santé.

Ambiance et communication

L’ambiance sur le lieu de travail est un sujet que les employeurs devraient prendre très au sérieux. Cependant cet aspect de la vie en entreprise est souvent relégué au 2ème plan ? 3ème ? 4ème ?

Souvent les arguments sont : le manque de temps, le manque de moyens humains et financiers, pire, n’y voir aucun intérêt. Pourtant au final l’entreprise y perd et en oublie l’aspect humain sa force vive.

Tout le monde serait gagnant en améliorant ne serait-ce que la communication. Clarté dans les objectifs de l’entreprise, des services et pour chaque collaborateur. Prise en charge des personnalités dîtes difficiles (formation, coaching à la communication interpersonnelle). Attention portée aux jeux psychologiques, aux « petits pouvoirs », aux « diviser pour mieux (vraiment mieux ?) régner, au copinage etc…

S’il y a une volonté, il y a un chemin !

Communication au travail

Communication au travail

Bien communiquer, en quoi est-ce important ?

  • Une bonne communication en entreprise va tout d’abord améliorer l’ambiance de travail et éviter « le café du commerce » durant les pauses.
  • C’est une clé importante pour maintenir la motivation des équipes et des individus pour réaliser un projet.
  • Elle joue un rôle essentiel pour améliorer les résultats.
  • La relation externe (clientèle, partenaires) ainsi que l’image de l’entreprise s’en voient grandement améliorées.
  • En baissant le niveau de stress il y a moins d’absentéisme et de maladie.
  • Une personne heureuse sur son lieu de travail maintient un degré de compétences élevé.

Et si on passait à l’action ? Celle d’une communication adaptée et positive !

Source : 20 minutes


SHAKEZ votre vie et dégustez-la !

Partagez pour apporter une aide précieuse à celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

contact(@)stephane-abry.com ou contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching : 21 rue Pierre Toufaire à Rochefort 17300 (Charente-Maritime)

Skype coaching : Suisse, Belgique, Québec et France (séances de 30 minutes)

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et du recueil de pensées « Ce qui ne tue pas » (Amazon Kindle)

#abrycoaching #skakezvotrevie