Croiser les bras et être ouvert

Bras croisés

Les bras croisés ? Et ?

Et… il faut se méfier de nos croyances sur la personne en face de nous qui croise les bras. On nous rabâche que si une personne croise les bras elle est « fermée ». C’est vrai dans certains cas et complètement faux dans d’autres situations. Dans ces cas là vous pouvez croire que votre interlocuteur est sur la défensive ce qui n’est pas le cas. Cela risque d’influencer votre communication.

Bras croisés, différentes situations

  • On peut croiser les bras dans une situation d’attente (par exemple à un arrêt de bus).
  • Les croiser pour se réchauffer.
  • Ou encore dans un moment de concentration ou d’observation.

Comme l’écrit Philippe Turchet dans son livre « La synergologie » (Les Editions de l’Homme), il y a aussi un geste appris qui ne nous indique pas ou rien sur l’état interne de la personne.

C’est la position des mains et des doigts (sous ou sur les bras) qui vous offre des indices. « La personne sûre d’elle peut croiser les bras, mais laisse dépasser les pouces ».

Approche utile et de non-jugement

Pour ma part ce qui m’intéresse c’est de savoir si la personne est à l’aise ou non avec sa position. Si ça lui convient, qu’elle se sent bien, alors c’est ok. L’avantage est d’éviter de porter un jugement erroné sur votre interlocuteur.

Pour votre part, avez-vous le sentiment d’être fermé quand vous croiser vos bras ?


SHAKEZ votre vie et dégustez-la !

Partagez pour apporter une aide précieuse pour celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

contact(@)stephane-abry.com ou contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching à Sion, ou Vevey

Skype coaching Suisse et France (séances de 30 minutes)

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et du recueil de pensées « Ce qui ne tue pas » (Amazon Kindle)

#abrycoaching #skakezvotrevie