Le temps qui passe ne se rattrape guère

Le temps qui passe

Le temps qui passe ne se rattrape plus. Que fait-on de ces heures qui s’écoulent ? Les mettons-nous à profit de notre bien-être ? De nos buts ? De nos rêves ? De notre développement personnel ?

  • 47% des Français considèrent qu’ils sont en train de passer à côté de leur vie.
  • 55% d’entre eux avouent chercher constamment à gagner du temps., notamment parce qu’ils on trop de choses à faire dans leur vie (54%).
  • Chez plus d’un tiers d’entre eux, cela génère une dévalorisation de soi-même, le sentiment de ne pas être reconnu à sa juste valeur (36%), de ne pas être bien dans son corps (35%) et suscite même des envies de tout quitter et de changer de vie (39%)

(Enquête Ipsos réalisée à l’occasion des « Trophées du bien-être »)

« Le temps qui passe ne se rattrape guère »

Le temps défile, les jours et les années passent. Que faites-vous de votre temps ? Le temps qui passe ne se rattrape pas et notre façon de l’aborder peut nous rendre heureux ou au contraire plomber nos journées.

Voici les 5 plus grands regrets que les gens ont avant de mourir…

1. « J’aurais aimé avoir le courage de vivre comme je voulais, et pas de vivre la vie qu’on attendait de moi »

C’est, d’après Bronnie Ware, le regret le plus partagé. «Quand les gens se rendent compte que leur vie est presque terminée et qu’ils la regardent avec clarté, c’est facile de voir le nombre de rêves qu’ils avaient et qu’ils n’ont pas réalisé.»

2. « Je regrette d’avoir travaillé si dur »

Alors que dans notre société, si vous n’avez pas les mains dans le cambouis 15 heures par jour « vous ne valez rien », c’est le 2ème regret des personnes en fin de vie : Avoir axé leur vie autour du travail et avec dureté.

3. « J’aurais voulu avoir le courage d’exprimer mes sentiments »

Dans beaucoup de familles, l’expression des sentiments reste un aspect compliqué (complexe ?). Pourtant savoir dire ses sentiments est un des plus cadeaux que vous puissiez offrir à ceux qui vous entourent. En plus de la beauté de l’acte, les exprimer est libérateur.

4. « Je regrette de n’être pas resté en contact avec mes amis »

L’amitié, le lien social, est un puissant moteur de bien-être…

5. « J’aurais aimé m’autoriser à être plus heureux »

S’autoriser à être heureux… comme si être heureux était une tare. Etre heureux est un état d’esprit.

Votre temps est précieux, faites-en bon usage ! Besoin d’en parler, de reprendre le contrôle ? Je vous accompagne à Rochefort dans cette démarche à la rencontre de vous et votre temps.

Un petit court métrage sur la vie, l'amour, l'éducation des enfants.Bonne journée à tous !©Alike

Publiée par L' Âme Du Monde sur Samedi 11 novembre 2017


SHAKEZ votre vie et faites-la pétiller !

Partagez cet article pour apporter une aide précieuse à celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

+33 6 52 71 26 26

contact(@)stephane-abry.com ou contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching : 21 rue Toufaire à Rochefort 17300 (Charente-Maritime)

Coworker à Rochefort

Skype coaching : Suisse, Belgique, Québec et France (séances de 30 minutes)

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et du recueil de pensées « Ce qui ne tue pas » (Amazon Kindle)