logo_web_SA_coaching3

Déontologie

EXERCICE DE LA PROFESSION

Le coach s’engage à exercer cette profession de manière professionnelle dans le respect de lui-même et des autres. Il s’autorise en conscience à exercer cette profession selon les critères de sa formation, de son expérience et de son travail de développement personnel consistant à des cours, une démarche thérapeutique et de la supervision.

CONTRAT

Chaque intervention de coaching fait l’objet d’un accord signé au préalable entre le coach et son client. Cette convention fait partie intégrante de cet accord et figure au verso du contrat d’accompagnement.

CONFIDENTIALITE

Le coach s’engage au secret professionnel, il préserve les données de ses séances et s’engage à ne pas exploiter, à titre personnel, la relation avec le client et à exercer dans le plein respect de la législation du pays et/ou du département/canton dans lequel a lieu l’intervention.

SUPERVISION

Pour assurer son intégrité émotionnelle et la qualité de la relation avec lui-même et avec son client, le coach est tenu à une supervision personnelle régulière, ceci au moins une fois tous les deux mois par un professionnel du coaching ou un thérapeute.

ETHIQUE

Toutes les interventions de coaching sont menées de façon responsable, dans le respect des rythmes, de l’écologie et des croyances des personnes coachées ainsi que les structures dans lesquelles celles-ci évoluent. Les paroles et comportements du coach respectent en tout temps la dignité, la responsabilité, l’intégrité et l’autonomie de la personne coachée.

ORGANISATION

Lors de la prise en charge d’un coaching par une organisation, le coach valide la demande de l’organisation auprès du coaché. Si besoin est, un contrat tripartite, voire quadripartite est établi.

ENVIRONNEMENT

Le coach s’engage à créer une dynamique de travail, un environnement, un lieu et des conditions de travail appropriés, à fournir une contribution efficace et professionnelle et évite de causer des préjudices à son client, que ce soit volontairement ou par négligence.

MOYENS

Le coach utilise les moyens dont il dispose pour aider le client à atteindre ses objectifs. Il a recours à un confrère ou à une consœur lorsque la demande sort de son champ de compétence ou lorsqu’il peut y avoir conflits d’intérêt entre différentes demandes du client.

PRESSION

Le coach a le devoir, en respect de son éthique professionnelle, de refuser les jeux de pouvoirs, manipulations ou pressions, de quelque nature qu’elles soient et s’abstient lui-même de ce genre de comportement.

REFUS DE PRISE EN CHARGE

Lorsque le coach refuse une prise en charge de coaching pour des raisons propres à l’organisation, au demandeur ou à lui-même, il indique l’un des ses confrères ou l’une de ses consœurs.

DISCRETION

Le coach s’abstient dans ses déclarations publiques de toute remarque désobligeante pouvant discréditer la réputation, les qualifications ou la personnalité d’un autre professionnel de la branche.

DEVOIR DU CLIENT

Le client s’engage à respecter le coach dans l’exercice de sa profession et dans ses interventions et lui reconnaît la faculté de choisir la méthode et les outils les plus appropriés pour chaque accompagnement.


Soyez inspirés et inspirez à votre tour !

En faire part à vos amis, à votre famille, à vos collègues ? Pensez à partager pour apporter une aide qui s’avère précieuse pour celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels (entreprises, associations, clientèle privée)

+41 (0) 78 88 37 2 37

contact(@)stephane-abry.com

Coaching en Valais (1950 Sion & 1870 Monthey)

#abrycoaching #motivation #inspiration