La musique de cirque

Famille Seminanyki - Crédit photo Sébastien Frezza

Comme il est désagréable de se souvenir de situations négatives et de revivre instantanément les émotions et ressentis qui y sont liés. On appelle cela un ancrage. Nous restons associés en ressentant complètement la situation. Bonne nouvelle : nous pouvons nous dissocier pour prendre du recul et trouver plus de calme, de sérénité. Plusieurs techniques existent pour y arriver, entre autres en jouant avec notre canal auditif et en utilisant… une musique de cirque !

Une situation problématique

Nous avons tous des souvenirs de moments pas très agréables voire complètement désagréables. Que ce soit dans le domaine de nos activités professionnelles, sportives ou encore amoureuses. Certains s’en souviennent sans « rien ressentir ». Ils en parlent avec « froideur ». Nous avons l’impression qu’ils sont en dehors de la situation qui pourtant les avaient touché sur le moment même. Et d’autres durant leur récit revivent complètement ce souci et en les observant nous le voyons même à travers leurs comportements (gestuelle, mimiques). En quelque sorte « ça leur prend toujours la tête » !

Réussir à se dissocier de ces souvenirs négatifs ne permet pas de régler le problème mais en en tout cas de se sentir mieux en y repensant et de se sortir des émotions (peur, colère, tristesse…). Ensuite vous pourrez analyser plus sereinement la situation et trouver des solutions pour faire autrement si le même genre d’expérience se présente à vous.

La musique de cirque en formation

Durant mes animations d’ateliers il m’arrive de proposer ceci aux participants : je leur demande de fermer les yeux, de se replonger dans une situation désagréable pour eux (par exemple une mauvaise communication). La consigne est de bien revoir le problème vécu, de ressentir, d’entendre les bruits, les paroles, les intonations… et quand ils sont bien replongés dans ce moment je leur suggère de chantonner dans leur tête une musique de cirque !

Qu’est-ce que j’observe ? Des personnes qui commencent à sourire et parfois qui se mettent à rire ! J’enchaîne en leur demandant un feedback sur ce qu’ils viennent de vivre. Dans 90% des cas ils avouent que leur expérience liée à cette fameuse musique de cirque est devenue ridicule ! Ca y est ! Ils se sont dissociés émotionnellement. Plus tard je chantonne la musique de cirque et à chaque fois leur réaction est la même : ils sourient ou rient.

Se dissocier avec cette ressource amusante, je le répète, ne va pas nécessairement régler le problème mais c’est un premier pas (recul ?) pour que le souvenir soit moins prenant.

Vous pouvez aussi l’utiliser avant un rendez-vous qui vous angoisse ou avant de prendre la parole en public…


Ce petit truc peut devenir grand en le partageant et je vous invite à en discuter sur ma page Facebook : stephaneabrycoaching

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels (entreprises, associations, clientèle privée)

+41 (0) 78 88 37 2 37

contact(@)stephane-abry.com

Coaching Valais et Vaud (1950 Sion et 1844 Villeneuve)