Créez votre changement

Créez votre changement

« Commencez à changer en vous ce que vous voulez changer autour de vous » (Gandhi)

Il est rare dans une vie que nous ne soyons pas confrontés au changement, nous pourrions même dire que le changement c’est la vie car elle bouge et évolue. Sommes-nous figés face au changement ? Avons-nous tendance à nous y adapter ? Ou en sommes-nous les créateurs ? En coaching nous pensons qu’être les acteurs de notre vie est plus utile à notre bien-être. Pourtant l’adaptation est quelquefois nécessaire et à d’autres moments ne pas bouger est la meilleure solution.

Tant que je ferai ce que j’ai toujours fait j’obtiendrai ce que j’ai toujours obtenu

Depuis notre naissance nous avons appris beaucoup de choses : marcher, se laver, ouvrir une porte, parler, lire, faire du vélo… Et nous avons entendu nos parents, notre famille, nos amis évoquer certains sujets et nous faire passer certaines croyances sur la vie, la société, la nature, le travail, le couple… Nous avons développer notre personnalité grâce à de multiples informations, faits, expériences. Notre vécu s’est construit au fil du temps et nous avons connu des échecs, des demi-échecs, des demi-réussites et des réussites.

Et puis un jour nous nous « réveillons » en remarquant que notre vie ne nous correspond plus. Pour certains il y aura 2-3 choses à changer et pour d’autres, avec la force d’un cyclone, une révolution va être lancée ! Pour créez votre changement vous devrez apprendre à faire autrement car tant que vous ferez ce que vous avez toujours fait vous obtiendrez ce que vous avez toujours obtenu. Il vous faudra mettre en place de nouvelles stratégies et adopter de nouveaux comportements afin de vivre votre « nouvelle vie ».

changementOsez ! Passez à l’action !

Comme une grande partie de mes clients en témoignent, nous savons souvent ce que nous ne voulons pas/plus mais il est plus difficile de savoir ce que l’on veut vraiment. Une des leçons vient du fait que nous ne nous donnons pas la permission d’imaginer et de ressentir ce que nous voulons pour notre avenir. En tant que coach j’invite mes client(e)s à être les plus francs possible avec eux-mêmes afin qu’ils soient au clair avec leurs besoins, leurs ressentis, leurs idées (même les plus loufoques car là se trouve la part de créativité). Ensuite nous le savons il faut des actes : le fameux passage à l’action, cher aux coachs ! Pas d’action = pas de changement ou alors il interviendra peut-être sur un malentendu…

Comment créez votre changement ?

  1. Savoir ce que vous voulez
  2. Etre motivé à changer, y croire, en être convaincu
  3. Connaitre vos valeurs de vie (justice, amour, famille, liberté, indépendance…)
  4. Mettre en place des stratégies d’atteintes de vos buts (les étapes à suivre)
  5. Passer à l’action !

Ce qu’il faut savoir en toute honnêteté changez 2

Dans les livres, dans les vidéos vous trouverez de multiples exemples de conseillers qui vous diront que le changement c’est simple comme bonjour, qu’il suffit de le vouloir, c’est le fameux « yaka ». En réalité cela fonctionne pour certains types de personnalités qui ont un fonctionnement de leader (voir le Type 3 en Ennéagramme). Cependant nous ne réagissons pas toutes et tous de la même façon, et même si nous pouvons modéliser les comportements gagnants (de réussite) de personnes qui nous inspirent, il faut plus de temps et plus d’efforts pour des individus par exemple introvertis. Votre motivation à changer, la clarté de vos objectifs, développer certaines compétences qui vous manquent ou vous appuyer sur vos ressources seront des clés particulièrement importantes pour votre réussite !

Sortez du cadre !

Rencontrons-nous si vous avez envie d’apprendre et de changer des parties de votre vie. Je vous donne rendez-vous le samedi 2 avril 2016 à Lausanne pour un atelier que j’animerai pour vous : Sortez du cadre pour changer votre vie ! Les inscriptions sont ouvertes.

Lolita passerelle

Traverser la passerelle

Quand la peur les fige, quand la confiance leurs manque, nous (coachs) avons des trucs et astuces pour aider nos clients à passer à l’action !

Voici donc la fin d’un coaching avec une séance importante pour une cliente (article réalisé avec son autorisation). En effet, elle a réussi à traverser la passerelle (voir photo), ce qui n’était pas gagné pour elle. Retour sur quelques points de ce coaching, ceux dont je peux vous parler.

Contexte

Cette cliente avait plusieurs demandes, différentes problématiques et donc plus d’un objectif à atteindre. Nous avons commencé par définir les priorités. Ensuite nous avons pris chaque cas, un par un, pour atteindre ses buts sans tout mélanger et lui apporter plus d’efficacité dans ses actions à mener. Un des points importants du coaching est de rendre les clients autonomes. Ils doivent se détacher de leur coach, faire seuls et se sentir en confiance dans leurs actes. Après chaque objectif atteint, je me suis assuré qu’elle était capable d’aller de l’avant en engageant sa propre responsabilité à agir (on appelle cela un pont sur le futur). Enfin, nous avons terminé son coaching avec un point qui ne chamboulait pas complètement sa vie mais qui était un frein dans certaines de ses activités : la peur du vide.

Traverser la passerelle

Quand on aime la randonnée et que l’on habite à la montagne, la peur du vide va évidemment nous limiter dans nos découvertes de la nature ou nous couper de certains bons moments avec des amis promeneurs. Avec la connaissance de ma cliente lors des séances de coaching je savais précisément sur quels points j’allais travailler avec elle (croyances, valeurs, comportements, utilisation des 5 sens…). Avec elle il ne fallait pas tergiverser et l’humour était un point d’ancrage essentiel à la réussite de son nouvel et dernier objectif celui d’avancer sur une passerelle. Quand on a la peur du vide, marcher sur ces planches tenues par des câbles, sentir le balancement de l’ouvrage et se promener en hauteur est une expérience particulièrement difficile et qui fige la personne.

Une semaine avant nous avons fait un travail de visualisation sur une mauvaise expérience vécue (cas concret) et nous avons gentiment imaginé (grâce à une métaphore amusante) comment pourrait se dérouler un passage complet sur ce « plancher suspendu ». Le jour même nous nous sommes dirigés d’un bon pas vers l’édifice « angoissant » sans trop en parler pour éviter de créer un blocage. Arrivés au bord de la passerelle nous nous sommes engagés tranquillement, j’ai beaucoup parlé, rassuré et pas à pas, lentement et en toute confiance nous sommes arrivés de l’autre côté. Je lui ai demandé de faire une photo afin de valoriser son action et d’en garder un souvenir positif. Le retour a été lui aussi un vrai succès, alors qu’elle n’était pas capable de faire plus d’une quinzaine de mètres (par le passé).

Je lui ai réservé une surprise de taille après son 1er aller-retour : refaire une fois la traversée et revenir mais cette fois-ci toute seule. Elle a repris « la route », elle a même lâché les câbles et quand elle est revenue elle montrait un grand sourire rempli de fierté !

Partage

J’avais envie de partager avec vous cette expérience pour montrer un exemple concret, même si par confidentialité je ne peux pas entrer dans le détail des séances. Cela nous montre encore qu’une personne bien accompagnée pour atteindre ses buts, qui est en confiance et qui est motivée à changer peut réaliser des actions dont elle se croyait incapable. Il n’y a rien de magique, juste des outils adaptés à la personnalité de la cliente et une envie forte de faire bouger les limites.

Enfin, terminer un coaching en traversant une passerelle, quel beau symbole !


Contacts professionnels (entreprises, associations, clientèle privée)

+41 (0) 78 88 37 2 37

contact(@)stephane-abry.com

Coaching Valais et Vaud (1950 Sion et 1844 Villeneuve)

 

1 jour 1 page 1

Un jour 1 page

Adam J. Kurtz est un mec plutôt sympa, il est graphiste aussi et il est également l’auteur du livre « Un jour 1 page » (Editions Marabout). Dans ce livre il émet l’idée que chaque jour est l’occasion de créer quelque chose d’inédit. Dès lors le coach que je suis est évidemment interpellé et ce « journal » est une belle découverte de ce début d’année. Pour chaque jour il nous propose une réflexion, un brin d’humour, de dessiner, d’écrire, de gribouiller, d’imaginer, de colorier, de plier, de découper…

Un journal intime ? Un cahier d’activités ? Un bloc notes ? Une toile vierge…? Entre motivation, introspection et pures plaisanteries, ce carnet d’inspiration déjanté invite à vous défouler. Les courtes activités journalières que nous propose Adam J. Kurtz ont pour but (ou pas) de développer notre créativité mais pas que… Au fond ce livre est une invitation au développement personnel.

1 jour 1 page 3Faites la liste des cinq lieux où vous préféreriez vous trouver, là, tout de suite : Pourquoi ?

Les râleurs répondront quelque chose comme « je suis bien ici, ça sert à rien de rêver, de toute façon pour quoi faire… ? »

Justement l’idée est de se laisser rêver soit pour faire du bien à son âme, à son esprit et à son physique en se détendant. De plus ces cinq lieux pourront peut-être vous amener à des réflexions plus profondes sur votre vie, qui vous êtes, votre avenir, vos besoins, vos envies, vos prochaines vacances…

 

 

 

1 jour 1 page 4

Bilan trimestriel : Cette page est tout à fait un exemple que nous pourrions utiliser dans une séance de feedback lors d’une séance de coaching. Repensez aux trois mois écoulés et donnez-vous une note sur l’échelle des smileys.

Allure générale

Progression personnelle

Capacité à anticiper

Manger équilibré

Forme physique

Et pour ma part j’adore la catégorie « Ce petit truc en plus »

1 jour 1 page 2

Et encore un exemple extrait du livre « Un jour 1 page », réinventez votre carte d’identité : Qu’y a-t-il dessus ? Qu’est-ce qui compte ? L’âge ? La taille ? Vous souriez sur la photo ou pas ?

Sympa et bonne idée d’imaginer ce que nous pourrions avoir envie de montrer sur notre carte d’identité. Ca rappelle un peu la carte de visite ? Ou un rapport avec la « persona » (masque social) de Carl Gustav Jung ? Comment avons-nous envie de nous présenter aux autres ?

Éteignez votre téléphone, prenez un stylo et laissez-vous guider. Rédigez, dessinez, listez, réfléchissez, remerciez et partagez… vous serez surpris de tout ce que vous pouvez créer !

Un livre, journal… que je vous suggère pour passer de bons moments avec vous-même.

Suivez Adam J. Kurtz sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter et Instagram

 

Coach Stephane Abry Coaching

Devenez votre propre coach

Atelier les 21 & 28 avril 2016

Pour quelles raisons vous ne pourriez pas utiliser les outils des coachs pour mener votre vie comme vous le souhaitez ? Devenez votre propre coach pour garder confiance, être moins sensible à certaines situations (communication, stress, peur de l’autre, manque de confiance) et vous épanouir comme bon vous semble, à votre rythme.

Un des buts du coaching est de vous rendre autonome dans vos prises de décision. Le coach s’applique à vous détacher de sa présence pour que, sorti du bureau de coaching, vous puissiez comptez sur vous et vos propres ressources pour aller de l’avant dans votre vie.

Dans notre cours que nous organisons à l’UNIPOP d’Aigle, vous apprendrez comment vous coacher, comment être un acteur impliqué et un spectateur positivement critique de vos actions. Nous stimulerons votre motivation, vous aideront à clarifier vos objectifs et passer évidemment à l’action !

Objectifs :

Apprendre différentes techniques de coaching pour que vous deveniez votre propre coach.

Etre motivé dès le saut du lit.

Faire vos propres choix de vie.

Osez passer à l’action.

Pour vous inscrire maintenant : Unipop Aigle

Nombre de participants : max. 12
Séances : 2 soirs
Jour et heure : Jeudi, de 18h30 à 21h30
Dates du cours : 21 et 28 avril 2016
Lieu : Ecole professionnelle du Chablais Aigle
Finance de cours : CHF 140.-
osez la première fois stephane abry

La première fois

C’est toujours un peu magique la première fois, la découverte, l’aventure, toutes les idées vraies et fausses que nous nous en faisons. La première fois peut paraître inquiétante : que va t’on dire ? Comment va t’on s’y prendre ? Et si je rougis il/elle va le voir ? Et si je me sentais « bête » d’être là ? La première fois, il y a souvent une montée de stress, de trac, d’adrénaline, les jambes flageolent un peu, les mots ne sortent pas toujours comme il faut et la gestuelle démontre à elle toute seule tout ce qui se passe à l’intérieur.

C’est toujours un peu magique la première fois car il va falloir se livrer, dire ses désirs et ses besoins, faire comprendre ce que nous attendons ou parfois par timidité lui faire deviner. Prendre les choses en main pour avancer, pour aller de l’avant, pour réussir sans pression, juste en prenant conscience de ses qualités, ressources, savoir-faire et être…

C’est toujours un peu magique la première fois que vous participez à une séance de coaching. C’est un rendez-vous, un entretien, le début d’un accompagnement qui est important, voire essentiel. Se présenter, faire connaissance, comprendre comment travaille votre coach, quels outils il utilise, comment aborder la clarification des objectifs qui vous mèneront aux succès que vous souhaitez, quel contrat entre vous, comment va s’installer la confiance qui est primordiale pour progresser…

junge frau lehnt sich entspannt zurückOn dit souvent que c’est le premier pas qui compte et dans ce cas, cela sonne juste. J’entends souvent des personnes qui n’osent pas prendre rendez-vous et pousser pour la première fois la porte d’un coach, d’un thérapeute, d’un psy, d’un conseiller… Quand elles comprennent que notre rôle est d’aider, que nos actions sont positives, alors le déclic se fait et les pousse à franchir le seuil de la porte. Nous les coachs (et encore plus sur le web) nous parlons bien souvent comme dans un livre « c’est facile, osez, allez-y, gardez confiance… » cependant nous ne devenons pas coach par hasard. Beaucoup d’entre nous ont expérimenté les techniques de coaching pour passer au-dessus de nos propres obstacles. Par exemple, je n’utilise auprès de mes clients aucun modèle que je n’ai pas testé moi-même. Du coup je sais ce que cela représente comme effort, je sais comme ça peut faire « bizarre » dans le ventre, je comprends mieux les réticences, les craintes, les difficultés… J’ai eu moi aussi ma première fois !

Il parait qu’à deux c’est mieux, alors si vous vous sentez dans une impasse, si vos choix se font moins facilement, si vous avez besoin de retrouver le goût de la motivation, de gérer votre stress, votre trac, prendre confiance, atteindre plus facilement vos buts, osez être accompagné !

C’est toujours un peu magique la première fois… Et la deuxième ?


En faire part à vos amis, à votre famille, à vos collègues ? Pensez à partager pour apporter une aide qui s’avère précieuse pour celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels (entreprises, associations, clientèle privée)

+41 (0) 78 88 37 2 37

contact(@)stephane-abry.com

Coaching Valais (1950 Sion), Vaud (1844 Villeneuve) et Neuchâtel (2000 Neuchâtel)

#abrycoaching

la chance

Avoir de la chance

Dans le domaine du coaching nous mettons un accent particulier sur les croyances de nos clients. D’une part nous respectons leurs croyances : « Je crois que les chiens mordent tous les facteurs », « je crois que la misère serait moins pénible au soleil », « je crois que le sourire est puissant… » etc.

D’autre part nous sommes amenés, par moment, à les aider à agir sur leurs croyances qui peuvent être limitantes dans leur vie. Une des croyances que je rencontre souvent est celle liée à la chance « je n’ai pas de chance », « je n’ai jamais eu de chance », « je suis poissard »… Il arrive effectivement que dans certains cas nous avons des sacrés coup de chance. Cela dit, dans la vie de tous les jours la chance se travaille, la chance se décide, la chance se prépare.

Développez votre capacité à avoir de la chance

J’ai beaucoup d’exemples dans ma vie et dans celle de mes clients de coups de chance ! Pourtant, en les analysant nous nous rendons compte que la chance (comme nous l’entendons… par exemple gagner au loto) répondait « simplement » à une stratégie consciente ou inconsciente. Celles et ceux qui ont de la chance ont travaillé à développer leur chance !

Alors ? Comment développez votre chance ? Comment rendre accessible certains rêves ? Comment avec un résultat chanceux ? En une question : Quelle est la stratégie ? Il n’y a pas de recette miracle mais il y a quelques « trucs » utiles à mettre en place.

Avoir de la chance en 5 points clés

  • Sachez tout d’abord précisément ce que vous voulez cela permettra à votre cerveau de focaliser sur un sujet précis.
  • Imaginez avec l’ensemble de vos 5 sens ce que vous aimeriez. Voyez en grand et en couleurs votre projet (ou autre), écoutez les sons (voix, bruits, musiques…), ressentez en interne (respiration, chaleur dans votre corps…) et en externe (chaleur du soleil, douceur du vent, fraîcheur d’une salle…).
  • Croyez en votre projet en étant convaincu que cela arrivera et que vous aurez la chance de le vivre.
  • Saisissez les opportunités liées à votre projet car là est la clé de la chance ! Vous voulez partir en vacances en Sicile, vous discutez avec un ami qui connait un Sicilien… Vous faites quoi ? Vous laisser passer l’occasion ou vous saisissez l’opportunité de rencontrer cette personne pour donner plus de chance à la chance ?
  • Ayez une confiance particulièrement forte en vos capacités de réussir et d’avoir de la chance. En quelque sorte, si vous êtes convaincus d’avoir de la chance, « bizarrement » vous aurez plus de chance…

Passez à l’action et permettez-moi de vous souhaiter : bonne chance !

Pour aller plus loin

 

saut abry

Osez passer à l’action

« Les gens font rarement ce en quoi ils croient. Ils font ce qui est convenable, puis ils regrettent » (Bob Dylan)

Lors de discussions avec des amis, des séances de coaching avec mes clients, lors de l’animation d’un atelier comme « Devenez acteur de votre vie » ou encore pour la réalisation des défis, des rêves, il y a un verbe qui revient inlassablement : OSER !

Vous aimeriez parler à cet inconnu que vous croisez sur le trottoir tous les matins en vous rendant au travail et vous ne le faites pas. Qu’est-ce qui vous empêche de le faire ? Peur du jugement ? Ca ne se fait pas ? Ma suggestion ? Osez passer à l’action ! Peut-être que cela n’apportera rien, ou peut-être que cela débouchera sur une belle amitié ou sur un contact professionnel. Faites le premier pas… osez !

couple abryVous rêvez depuis des mois de prendre des cours de samba. Vous en avez une envie folle et pourtant vous êtes toujours en train de vous demander si vous en êtes capable ou non. Comment savoir si vous serez à l’aise sans tester ? Avez-vous identifié une peur qui fait barrage ? Mon conseil ? Osez passer à l’action ! Ne réfléchissez pas/plus, cherchez une école de danse, prenez rendez-vous, lancez-vous !

Vous souhaitez dire non et à la place vous dites oui. Autant pour une soirée qui ne vous attire pas du tout, pour un remplacement au travail ou encore pour le choix de vos vacances en famille. Vous vous pliez aux désirs et besoins des autres et au final vous vous perdez un peu plus chaque fois que vous ne vous imposez pas face à eux. Mon conseil ? Osez passer à l’action ! Apprenez à dire non, tentez, essayez et retenez ceci : quand vous dites non à quelque chose qui ne vous convient pas, vous vous dites oui !

Honorez votre vérité !

1) Soyez déterminé à faire le pas. Ressentez au fond de vous comme ça vibre et comme cela vous motive d’imaginer passer à l’acte.surf abry

2) Engagez-vous, faites-vous honneur, respectez-vous, allez au bout de la démarche, rien ne peut plus vous stopper !

3) Votre volonté doit être sans faille

4) Ne réfléchissez plus : faites le premier pas (c’est souvent le plus difficile à effectuer)

La confiance que vous allez développer est capitale pour vous lancer dans vos rêves ou pour régler les tracas et soucis de votre vie. La confiance se travaille, s’entraîne et se pratique. Plus vous prendrez l’habitude de mettre de la confiance dans vos actions et plus elle s’ancrera en vous.

Prêt pour osez passer à l’action ?

Jusqu’à la fin septembre, profitez de mon offre : votre 2ème séance de coaching est tout simplement offerte !

Stéphane Abry Territet 01082015

Conférence et atelier

Voici quelques dates d’ici à la fin de l’année 2015 où nous pourrons nous retrouver :

02 septembre 2015 : Portes ouvertes Unipop Monthey. L’occasion de découvrir les cours de l’Unipop Monthey et de discuter ensemble des conférences que j’y animerai et aussi de mon métier de coach personnel.

12 septembre 2015 : conférence du « Tour de Suisse en Courant » lors du repas de soutien de la Fondation Enfants Papillons à l’Hôtel Royal, Crans-Montana, dès 18 h. C’est la première de toute une série, j’animerai pour la 1ère fois cette conférence de l’après Tour de Suisse en Courant. J’y évoquerai mon ressenti, mes émotions, mes difficultés mais aussi mes facilités.

06 octobre 2015 : Conférence « Tour de Suisse en Courant » Unipop Monthey dès 20h

13 octobres 2015 : Conférence « Les limites humaines dans le sport » Unipop Monthey dès 20h. L’influence du mental dans la pratique des courses de longues distances et sa transposition à d’autres activités. Le mental est notre tour de contrôle, c’est lui qui va nous aider à repousser nos limites en sport, dans le travail et quelques fois dans la vie de tous les jours.

Comment l’utiliser au mieux ? Sommes-nous tous égaux face aux difficultés ? Préparer son mental, le renforcer c’est bien mais comment ?

Sur la base de mon expérience personnelle en tant que coureur d’ultramarathon, homme de médias et préparateur en performance mentale, je vous apporterai différentes réponses sur la préparation mentale. Je vous dirai pourquoi muscler son mental aide à se que ce soit plus facile quand c’est difficile (dans n’importe quel domaine).

Cette conférence vous fera voir sous un angle nouveau les courses extrêmes, vous dévoilera quelques secrets de coureurs pour mieux gérer la douleur (physique et psychique) et vous offrira différents outils utiles pour le développement personnel de tout à chacun.

03 novembre 2015 : Atelier « Communiquer en toute confiance » Unipop Chamoson dès 19h.

10 novembre 2015 : Atelier « Communiquer en toute confiance » Unipop Chamoson dès 19h

11 novembre 2015 : Atelier « Vivre ses rêves » Unipop Aigle dès 18h30

14 novembre 2015 : Conférence « Tour de Suisse en Courant », La Neuveville, dès 10h30, dans le cadre des entraînements de la Course des Pavés

18 novembre 2015 : Atelier « Vivre ses rêves » Unipop Aigle dès 18h30

Au plaisir de vous rencontrer pour échanger avec vous et vous aider à la réalisation de vos projets.

fast-food

Coaching différent de fast-food

Notre société ne supporte plus l’attente. Nous sommes pressés pour tout. Nous ne prenons plus le temps.

En écrivant des articles que je diffuse ensuite sur le web ou en partageant des articles écrits par d’autres, je suis de plus en plus marqué, frappé par les réactions de certains internautes qui se contentent de lire le titre de l’article et qui ensuite commentent sans connaitre le développement. Il vous suffit pour en avoir la preuve de lire les commentaires sous les articles des médias d’infos en ligne.

Evidemment je suis en train de faire une généralité mais en observant les comportements humains et nos comportements en société, nous nous apercevons que la moindre lenteur sur la route rend fou beaucoup d’automobilistes. Que nous oublions souvent ce que veut dire « salle d’attente ». D’un autre côté il faudrait pouvoir prendre rendez-vous aux « urgences » pour être soigné plus rapidement…

stress ignorantTwitter nous habitue à faire court, à écrire des posts de 140 caractères (les messages privés eux ne sont plus limités). J’ai moi-même été confronté, formé, dans ma carrière radiophonique à préparer des interventions courtes, efficaces et percutantes afin d’impacter l’écoute des auditeurs.

Tout doit être hyper rapide, livré, servi là, tout de suite, maintenant et cela créé énormément de stress et de frustration. Prenez le temps (oui, prenez le temps) de discuter avec des montagnards, des habitués des courses en montagne (trail, ultratail, trek, raid…) ils ont souvent une vision commune : Ils se sentent bien en altitude, loin du stress de la société !

Nous avons une capacité d’adaptation au stress qui est phénoménale mais au fil des années cette capacité laisse la place au désarroi.

Coaching différent de fast-food

Il arrive de temps en temps qu’une séance de coaching suffise à aider un client. Quelques fois un mot, un recadrage de sens, la mise en avant d’une ressource ou une question qui arrive au bon moment puissent débloquer une situation très rapidement. Mais cela est rare. Le coaching est différent du fast-food. On ne prend pas 5 minutes pour commander une recette toute faite, payer par carte, manger en 10 minutes et en repartir avec le ventre bedonnant de ce que l’on croit être bon pour nous. Non, le coaching ce n’est pas ça ! On ne se gave pas de conseils et de suggestions en un temps record.

stress rendementMême si en tant que coach j’incite au passage à l’action, je n’en oublie pas la réflexion et je fais une différence primordiale entre action et précipitation. Une heure de coaching est un moment pour vous durant lequel je vais vous aider à trouver des solutions pour aller de l’avant. Il est important de bien se rendre compte que certaines problématiques se sont construites sur plusieurs années et qu’il faut différentes étapes pour les gommer. Ce n’est pas avec un claquement de doigts ou une baguette magique que l’on règle ses soucis (sinon ça se saurait).

De mon expérience, un coaching dure en général 7-8 heures. Quelques fois il faudra 10 séances et par moment 3 séances seront suffisantes. Par exemple la mise en place d’un changement de travail prendra souvent plus de temps que l’entraînement pour un entretien d’embauche. Tout ne peut pas se consommer à la vitesse grand V. Les pensées, les comportements et les ressentis sont bien plus complexes qu’un hamburger, Coca, frites !

Je vous reçois pour vos séances de coaching à Sion ou à Villeneuve. La 1ère séance nous servira à comprendre votre problématique, poser un objectif clair et à définir ensemble le nombre de séances dont nous aurons besoin pour atteindre votre but : clair, net et sans surprise !

 

Stephane Abry Coaching

Coaching Valais et Vaud

Je m’appelle Stéphane Abry, j’ai 47 ans, je pratique le coaching personnel en Valais et dans le canton de Vaud depuis 2008. Mon objectif premier est de vous aider à réussir et vous accompagner à la réussite de vos rêves. Je vous reçois sur rendez-vous dans le canton du Valais et dans le canton de Vaud, à Sion et à Villeneuve.

Coaching Valais et Vaud

Je suis formé à la PNL (Congruences Lyon) et au Coaching Success Process (Human Health Center Monthey). Je me suis spécialisé dans le développement de la confiance, de la motivation et dans la réussite des rêves. Je suis convaincu que si mon job booste votre inspiration, vous inspirerez les autres à votre tour.

Exemple de demandes d’interventions : atteindre vos buts, faire des choix de vie, vivre vos rêves, améliorer la communication (couple, travail), développement personnel (mieux vous connaitre), oser…

Une citation qui m’inspire ? : « Ne baissez jamais les bras car vous ne savez jamais qui vous inspirez ! »

Logo Stephane AbryMon parcours radiophonique

Durant plus de 23 ans j’ai évolué au sein des médias (radios) quelques années en France et en grande partie en Suisse. Je suis passé de l’ombre (standard et technique) à l’animation de différents formats d’émissions (tôt le matin, en fin d’après-midi, jeux) et aussi en rencontrant des centaines de personnes pour des interviews dont de nombreux artistes. Cette riche période m’a permis de construire une solide expérience dans les relations interpersonnelles.

Plus tard je me suis particulièrement intéressé à la programmation musicale d’une part et aux stratégies d’antenne (les formats radios) d’autre part. Pour faire très simple on ne s’adresse pas à des auditeurs de 15 ans de la même manière qu’à des auditeurs de 60 ans. Ce vécu radiophonique et professionnel m’a donc fait découvrir la pose d’objectifs, la mise en place de stratégies gagnantes et comment mieux s’adresser à des dizaines de milliers d’auditeurs par jour.

J’ai poursuivi ma carrière radiophonique en 3 phases : direction de programmes et d’une équipe d’animateurs, formation et coaching.

La rencontre avec le coaching

Dès la trentaine je me suis vivement intéressé à la psychologie, la psychanalyse, la Programmation Neuro Linguistique, la PNL en tant qu’outil dans la relation d’aide et la psychothérapie, l’Ennéagramme, l’Analyse Transactionnelle, le coaching personnel, l’analyse des rêves (psycho), le rêve éveillé…

Depuis j’ai animé des centaines d’heures d’ateliers (Valais, Vaud, Neuchâtel, Fribourg) : communication interpersonnelle, gestuelle, prise de parole en public, travail sur la voix, sur l’atteinte des objectifs, devenir acteur de sa vie, le rêve en tant que fil rouge, devenir son propre coach…

logo_web_SA_coaching3

Partager durant les conférences

Les conférences sont aussi pour moi de forts moments de rencontres et de partages. J’ai présenté plusieurs conférences (Valais et Vaud, Genève, Jura, Fribourg, Neuchâtel) particulièrement sur la préparation mentale, la communication, le pouvoir de la voix, le rêve en tant que fil rouge de nos vies, la confiance et l’estime de soi ou encore sur le Tour de Suisse en Courant.

Contacts professionnels (entreprises, associations, clientèle privée)

+41 (0) 78 88 37 2 37

contact(@)stephane-abry.com

Coaching Valais et Vaud (1950 Sion et 1844 Villeneuve)