Peur du changement

Avez-vous peur du changement ?

Vous connaissez certainement dans votre entourage des personnes qui effectuent des changements de vie, de jobs, qui déménagent assez facilement. Un peu comme si la peur du changement ne les concernait pas. On pourrait même dire que cela les « booste ».

D’autres sont plus modérés. Le changement n’est qu’une étape. Ils passent d’une situation à une autre sans grande crainte, avec réflexion. Ils suivent la vague ou décident de leurs choix. Ils ne courent pas après ces changements mais les vivent plutôt bien.

Et puis, il y a ceux que le changement paralyse, inquiète, perturbe grandement. Pour eux c’est une véritable peur. Ils sont sujets au stress, à l’angoisse.

Nous avons donc tous un mode de fonctionnement qui s’appuie sur nos expériences de vie. Pour certains changer c’est risquer. Pour d’autres changer c’est évoluer, s’adapter, vivre de nouvelles expériences.

Dépasser la peur du changement

Dans la plupart des domaines qui constituent notre vie, le passage à l’action permet de faire descendre le stress, l’angoisse et balayer la peur. Nos peurs sont en grande partie dans notre petit cerveau et surtout dans ce que nous nous imaginons : le pire !

Je n’évoque pas ici les peurs bien réelles (agression, danger immédiat, accident).

Donner du sens au changement

Voici quelques questions qui vous seront utiles :

  • S’il y a une nécessité de changer, pourquoi ce changement a-t-il lieu ?
  • Quels sont les risques de ne pas changer ?
  • Qu’est-ce que cela m’apportera ?
  • Que vais-je en retirer ?
  • Comment vais-je faire pour que tout soit ok pour moi ?
  • Quelles motivations allez-vous utiliser ?
  • Et pour quelles satisfactions ?
  • Quelles connaissances, savoir-faire, savoir-être, personnes vont m’être utiles ?
  • Comment je me prépare à gérer les obstacles ?
  • Quelle récompense quand le changement sera mis en place ?
  • Et… quand est-ce que je passe à l’action ? (Le plus rapidement est une clé pour éviter de tergiverser)
Peur du changement

Peur du changement

Peur du changement car pas voulu

Il y a une règle (je sais, pas toujours applicable mais intéressant d’y réfléchir en positif) : soit vous êtes l’acteur de votre changement, soit vous le subissez (événements externes, décisions administratives, choix d’autres personnes…). Il arrive que quelques fois nous soyons très surpris par ces événements. Il nous reste là à les gérer le mieux possible. Sinon, quand vous sentez votre envie de bouger d’un lieu, d’un travail, d’une vie de couple… soyez responsables au maximum de vos choix et de vos décisions. Vous en sortirez grandi et fort. Vous nourrirez votre estime de soi et votre confiance.

« Pense intelligent »

  • Nos pensées et représentations sont souvent plus catastrophiques que ce que le futur nous réserve.
  • Passer à l’action, prendre les choses en main fait descendre le stress et élimine la peur.
  • Être acteur de sa vie (anticiper, décider, faire) afin de ne pas subir le choix des autres est une ligne de conduite efficace pour vivre mieux.

Le changement c’est la vie. Il fait partie de la vie. C’est votre façon de l’aborder qui fait toute la différence.


SHAKEZ votre vie et dégustez-la !

Partagez pour apporter une aide précieuse pour celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

contact(@)stephane-abry.com ou contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching à Sion (Valais – Suisse) et bientôt à Rochefort 17300 (Charente-Maritime)

Skype coaching Suisse et France (séances de 30 minutes)

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et du recueil de pensées « Ce qui ne tue pas » (Amazon Kindle)

#abrycoaching #skakezvotrevie

Estime de soi

Faites rapidement la différence entre estime de soi et confiance

Cet article ne se veut pas être un cours approfondi. Je souhaite juste vous apporter un éclairage qui vous permette de faire rapidement la différence entre l’estime de soi et la confiance en soi.

L’estime de soi, la confiance en soi, ne sont pas les clés à tout… cependant ces bases sont importantes pour la réalisation de nos objectifs, pour vivre « bien » ou mieux.

L’estime de soi c’est l’amour que nous nous portons, la vision que nous avons de nous-mêmes et la confiance que nous avons pour le passage à l’action.

Comment faire la différence ?

L’estime de soi c’est en quelque sorte ce que vous valez, la valeur que vous vous accordez et la place que vous prenez dans le monde. La confiance en soi est reliée aux passages à l’action : je suis capable de…

Concernant l’estime c’est un travail sur vous qui prend du temps car inscrite profondément dans votre histoire de vie. Elle n’est pas figée, vous pouvez donc la faire évoluer avec des prises de conscience et des outils que nous utilisons en coaching.

La confiance en soi se développe plus facilement. Nous sommes là, plus dans l’entraînement. Par exemple vous être invité à participer à un match de pétanque entre amis mais vous ne vous voyez pas jouer correctement. Il vous manque de la pratique et votre confiance va être mise à mal. Pourtant il suffira de comprendre les règles, de tirer ou de pointer, de vous mettre dans le jeu pour développer certaines de vos capacités. Que va-t-il se passer ? Vous allez intégrer les gestes, vous allez vous prendre au jeu et votre confiance va s’améliorer.

Il en est de même pour parler en public, participer à une réunion, se positionner dans un entretien d’embauche, se lancer dans une nouvelle activité, passer un coup de téléphone important.

« Pense intelligent »

  • L’estime de soi est liée à votre histoire de vie : nourritures affectives, exemple de vos parents…
  • La confiance en soi (qui dépend de l’estime) est elle en relation concrète avec le « faire ».
  • La confiance en soi est une « prédiction » : je me vois réussir quelque chose.

Votre estime de soi est un peu faible ? Votre confiance en vous est souvent mise à mal ? Il existe des outils pratiques pour vous aider à vous sentir mieux avec vous-même et avec le monde qui vous entoure.


SHAKEZ votre vie et dégustez-la !

Partagez pour apporter une aide précieuse pour celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

contact(@)stephane-abry.com ou contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching à Sion (Valais – Suisse) et bientôt à Rochefort 17300 (Charente-Maritime)

Skype coaching Suisse et France (séances de 30 minutes)

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et du recueil de pensées « Ce qui ne tue pas » (Amazon Kindle)

#abrycoaching #skakezvotrevie

Qu'est-ce qui dépend de vous ?

Occupez-vous de ce qui dépend de vous

Une collègue en entreprise me parlait un jour de cette « mission » en elle de vouloir toujours aider les autres. Et même ceux qui n’avaient pas demandé d’aide. Du coup avec ces derniers, elle prenait régulièrement des « claques ».

Une cliente m’expliquait qu’elle n’avait pas atteint un de ses objectifs. Les circonstances (certaines) avaient fait capoter son projet.

Nous avions évoqué à ces moments-là un principe assez simple en fin de compte : qu’est-ce qui dépend de moi ? Qu’est-ce qui ne dépend pas de moi ? Sur quoi ai-je une certaine influence ? Et sur quel événement je n’en ai aucune ?

Qu’est-ce qui dépend de vous ?

Evidemment à la lecture de ces lignes beaucoup d’entre vous vont dire « mais oui, on sait ! » Pourtant dans les faits, il suffit d’entendre les gens pester contre la météo et divers sujets sur lesquels ils n’ont aucune emprise et qui ne dépendent pas d’eux, pour observer qu’entre la théorie et la pratique il peut y avoir un fossé, un ravin, un canyon.

C’est un thème récurrent que j’observe en coaching. Ce qui m’intéresse dans ce cas, c’est comment mes clients se gèrent par rapport aux événements externes sur lesquels ils n’ont pas de prises. Car là est la clé du bien-être personnel (moins de stress, de mots d’oiseaux, de déconfiture…).

  • Savoir se gérer face aux horaires (meilleur rapport au temps et développement du self-control)
  • Faire la différence entre mes possibilités concrètes d’agir et de subir des événements sur lesquels je n’ai pas de prises.
  • Être capable de prendre du recul, de se poser pour réfléchir et de s’engager ou non dans un plan d’action sont des clés à accrocher à votre trousseau. Certains plans d’actions sont dès le départ voués à l’échec. Cette programmation du cul-de-sac trouve plusieurs déclencheurs psychologiques (peur de réussir, syndrome de l’imposteur, se croire capable de…, se sentir porteur d’une mission irréaliste etc.)

Ce travail sur soi est particulièrement utile pour vivre mieux. Je ne dis pas que c’est facile. Je dis simplement que ça vaut le coup de s’y mettre pour mieux apprécier nos relations, nos activités, notre vie.

Au prochain couac, faites-vous un feedback : est-ce que cela dépendait de moi ? Est-ce que certains aspects ne dépendaient pas de moi ? Plus un objectif dépend de vous (voir que de vous) plus il sera réalisable.

Mieux comprendre ce qui dépend de vous ?

Besoin de mieux comprendre comment vous pouvez gérer vos pensées, vos émotions et vos comportements ? Prenez rendez-vous pour votre 1ère séance de coaching à Sion (Valais) ou à Vevey (Vaud). contact(@)stephane-abry-coaching.com


SHAKEZ votre vie et dégustez-la !

Partagez pour apporter une aide précieuse pour celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

contact(@)stephane-abry.com ou contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching à Sion (Valais – Suisse) et bientôt à Rochefort 17300 (Charente-Maritime)

Skype coaching Suisse et France (séances de 30 minutes)

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et du recueil de pensées « Ce qui ne tue pas » (Amazon Kindle)

#abrycoaching #skakezvotrevie

 

Confiance en soi

Ayez confiance en vous tous les jours

Atelier (très) pratique à Sion

Samedi 22 septembre 2018 de 9h à 12h

Votre estime de soi est un peu basse et vous manquez de confiance en vous. Cela vous gêne dans certaines activités de la vie de tous les jours, vous empêche de vous affirmer et bloque parfois vos relations. Bonne nouvelle : la confiance en soi se développe et se travaille !

La confiance en soi, l’estime de soi, sont des sujets centraux de nos vies. En manquant de confiance, nous nous coupons d’une partie de la vie. On n’ose pas, on se trouve des excuses pour ne pas avancer, on sabote nos relations, on a peur de participer à certaines réunions…

Je vous propose donc de remédier à cela en vous faisant profiter des connaissances issues du coaching et du développement personnel. Le tout dans une ambiance conviviale, dans des locaux adaptés et sans prise de tête 😉

Objectifs de la matinée

  • Comprendre comment fonctionne la confiance en soi
  • Acquérir les bonnes pensées, émotions et adopter les comportements adéquats
  • Régler au moins un souci lié à la confiance en soi durant cet atelier

Comment ?

  • Un peu de théorie (savoir et comprendre)
  • Une bonne dose de pratique (exercices à 2 ou en groupe)
  • Beaucoup d’échanges (présentation interactive)

Où ? Prix ? Réservation ?

Ce samedi matin, 22 septembre 2018, dédié à la confiance en soi se déroule à l’Espace Création (salle Montorge) de 09h00 à 12h00

-> Le tarif est de CHF 60.-/personne et de CHF 40.-/pour ma clientèle

-> La réservation se fait par mail contact(@)stephane-abry-coaching.com

-> Prérequis : avoir envie de progresser, de faire bouger sa vie, d’apprendre, d’ouvrir son esprit, de se sentir à l’aise avec soi et avec les autres…

! Délais d’inscriptions le mardi 18 septembre 2018 ! 

 

D’autres ateliers dans le cadre de -> « SHAKEZ VOS SAMEDIS »

 


SHAKEZ votre vie et dégustez-la !

Partagez pour apporter une aide précieuse pour celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

contact(@)stephane-abry.com ou contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching à Sion (Valais – Suisse) et bientôt à Rochefort 17300 (Charente-Maritime)

Skype coaching Suisse et France (séances de 30 minutes)

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et du recueil de pensées « Ce qui ne tue pas » (Amazon Kindle)

#abrycoaching #skakezvotrevie

Gérer le temps

Gérer le temps ou vous gérer par rapport au temps ?

Gérer le temps, gérer les heures… c’en est presque pathologique pour certaines personnes. Le temps est certainement une de nos plus grandes richesses et qu’en faisons-nous ?

  • On perd son temps ?
  • Il nous en manque ?
  • Vous n’avez pas le temps ?

Dans notre société nous courons après le temps, car « lui », cette représentation que nous en avons, fait son bonhomme de chemin et n’attend pas sur nous. Il ne nous court pas après… Bien sûr que les codes qui sont mis en place (heures de rendez-vous par exemple) nous sont particulièrement utiles. Là n’est pas la question…

Le rapport au temps est une notion très personnelle. Il est donc plus utile de savoir nous gérer, nous organiser face au temps plutôt que de tenter de gérer quelque chose qui nous échappe.

Organisation personnelle

Ayant eu une carrière dans les médias, la radio, j’ai été habitué comme mes confrères à être focalisé sur les horloges des studios. Une émission radiophonique est minutée, secondée. Pour l’anecdote, les animateurs développent la capacité à vous donner l’heure, à n’importe quel moment de la journée, sans regarder leur montre, tellement ils baignent dans ce rapport au timing.

Gérer le temps

Gérer le temps

Avec tous les moyens techniques que nous avons en notre possession, nous devrions être capables d’organiser chacune de nos journées au millimètre près. Entre les réveils, les smartphones, les applications, Outlook. Tout devrait rouler à 100% ! Pourtant ce n’est pas toujours le cas.

Nombre de mes clients qui me contactent, connaissent bien cette problématique. Overbookés, stressés, fatigués, soucis de procrastination, agendas surchargés… et à la fin de la journée ils reportent au lendemain ce qui n’a pas été réalisé. Ou leurs journées se terminent très tard dans la soirée. Certains culpabilisent même de prendre…du temps pour eux.

  • Comment nous gérons-nous face au temps ?
  • Que se passe-t-il en nous ?
  • Quelles sont nos représentations ?
  • Quelle est l’influence des autres sur notre organisation ?
  • Quelles sont les obstacles externes ? Les voleurs de temps…

Exemple personnel : pour ma part j’ai l’impression (j’insiste sur impression) qu’il me faudra toujours plus de temps pour réaliser une tâche. Alors que dans les faits c’est faux. J’ai observé que pour me rendre quelque part je dédie plus de temps au déplacement que ce qu’il me faut concrètement. Pour vous c’est peut-être le contraire… Du coup, je me suis coaché, en me forçant à planifier et faire, petit-à-petit, mes déplacements en partant plus tard que prévu. Je ne gère pas le temps. Je me gère.

Gérer le temps

Gérer le temps

Organisation de SOI

  • Je vous invite à prendre conscience de votre rapport aux heures et aux minutes.
  • Repérez vos croyances, vos représentations et vos comportements afin d’être plus efficace.
  • Soyez en contact avec vos émotions générées dans certaines situations. Que ressentez-vous ? Apprenez à y mettre des mots, à les reconnaître, à les apprivoiser pour ne pas vous laisser envahir et être plus serein. Dans cet état vous aurez les idées plus claires pour prendre vos bonnes décisions et mieux vous gérer face au temps.

Un p’tit rendez-vous café placé dans votre agenda pour en parler ? Contactez-moi par mail


SHAKEZ votre vie et dégustez-la !

Partagez pour apporter une aide précieuse pour celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

contact(@)stephane-abry.com ou contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching à Sion (Valais), ou Vevey (Vaud)

Skype coaching Suisse et France (séances de 30 minutes)

Page pro et groupe de discussions sur Facebook

Google+ & Linkedin

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et du recueil de pensées « Ce qui ne tue pas » (Amazon Kindle)

#abrycoaching #skakezvotrevie

Procrastination

Procrastination : qu’il est vilain ce mot !

Procrastination : qui l’est vilain ce mot ! Même en le prononçant il ne sort pas bien. Ne serait-ce qu’avec l’enchaînement des R. Nous devrions nous méfier des vilains mots😉

Vous êtes peut-être sujet à la procrastination (je vous rassure, nous le sommes quasi tous, à différents degrés) ou vous avez dans votre entourage des procrastinateurs de haut vol.

La procrastination, en résumé

Ce fait de repousser les choses importantes et de s’occuper en priorité des activités plus ludiques, plus aisées à réaliser, n’est pas qu’une affaire d’organisation. Il y a derrière ce comportement une multitude de causes. Bien souvent nous n’en sommes pas vraiment conscients.

C’est un poids pour la personne qui vit cette procrastination. Elle est anxieuse, stressée par ce qu’elle ne fait pas. Elle pense beaucoup aux tâches qu’elle doit réaliser et ses pensées renforcent ses comportements et augmentent ses émotions négatives.

Elle doute de ses capacités, elle peut être perfectionniste, elle manque de confiance, d’estime de soi, elle a peur d’être jugée en faisant mal les choses… jusqu’au moment où elle n’a plus le choix. Et là, elle déploie des trésors d’efficacité.

Que faire face à la procrastination ?

Si vous collaborez avec un procrastinateur, lui « rentrer dedans » aura peut-être un impact pour qu’il passe à l’action (1 fois, 2 fois…) mais sur le long terme cela ne changera rien. Bien sûr votre rôle n’est pas forcément celui d’un coach ou d’un psy.

Si vous le pouvez, dans une discussion à bâtons rompus, essayez de comprendre ce qui se joue derrière ce comportement :

  • Manque de formation ?
  • Croyances erronées sur ses capacités ?
  • Syndrome de l’imposteur ?
  • Peur de mal faire ?
  • Cherche trop la perfection ?
  • Fausse représentation concernant la tâche à effectuer ?
  • Mauvais rapport au temps ?

Et ensuite ? Rassurez-le sans pour autant tomber dans le panneau de la compassion à tout prix.

De l’écoute, un chouia de bienveillance, un minimum d’aide peuvent vraiment tout changer !


SHAKEZ votre vie et dégustez-la !

Partagez pour apporter une aide précieuse pour celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

contact(@)stephane-abry.com ou contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching à Sion (Valais – Suisse) et bientôt à Rochefort 17300 (Charente-Maritime)

Skype coaching Suisse et France (séances de 30 minutes)

Page pro et groupe de discussions sur Facebook

Google+ & Linkedin

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et du recueil de pensées « Ce qui ne tue pas » (Amazon Kindle)

#abrycoaching #skakezvotrevie

Rejet social

Le rejet social est dévastateur

Je m’intéresse beaucoup à l’estime de soi et la confiance en soi (à titre privé pour enrichir mes connaissances et bien entendu dans le cadre de mon travail).

Depuis quelques temps, une grande partie de ma clientèle me contacte pour ce sujet. Difficile à dire si c’est pour ce que je dégage, communique… ou si l’estime de soi est devenu une préoccupation centrale dans notre société. En tout cas j’ai une plus forte demande allant dans ce sens depuis 2-3 ans.

Ce qui m’interpelle vivement c’est le rejet social (ostracisme) car il a une influence prépondérante sur l’estime de soi.

C’est quoi le rejet social ?

Vous êtes rejeté d’un groupe (on le constate souvent durant l’adolescence). Ou même en étant adulte. C’est aussi la rupture amoureuse (corrélation avec la peur de l’abandon). Ou encore en entreprise (manipulation très puissante pour mettre un collaborateur de côté). Ce rejet social a des conséquences particulièrement néfastes sur la vie de la personne qui le vit.

– Pour vous qui avez une bonne estime de soi, vous encaisserez, vous ferez le point, vous rebondirez et passerez à autre chose.

– Pour vous qui avez une basse estime de soi, cela sera beaucoup plus compliqué. Cela se traduira par le besoin de s’isoler, de vous « punir » une deuxième fois, vous plongera peut-être dans la dépression, ou vous développerez de l’agressivité et des conduites à risque (alcool, drogues…).

Les rejets sociaux sont inévitables. Nous en vivons/vivrons tous.

Mais alors comment réagir face à un rejet social ?

 Tout d’abord prendre conscience que cela arrive à n’importe qui.
 Faire la différence entre ce que vous vivez et qui vous êtes.
 Se consoler dans le sens de la bienveillance envers soi (différent de s’agresser, de se juger durement, d’être dans la fatalité).

Ces points sont essentiels en termes de self-control afin de pouvoir continuer à aller de l’avant et de retrouver le goût d’avancer !

Vous sentez que vous manquez de confiance en vous ? Que votre estime de soi est plutôt basse ? Contactez-moi pour faire le point, vous engager dans l’action et vivre mieux votre vie.


SHAKEZ votre vie et dégustez-la !

Partagez pour apporter une aide précieuse pour celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

contact(@)stephane-abry.com ou contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching à Sion (Valais), ou Vevey (Vaud)

Skype coaching Suisse et France (séances de 30 minutes)

Page pro et groupe de discussions sur Facebook

Google+ & Linkedin

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et du recueil de pensées « Ce qui ne tue pas » (Amazon Kindle)

#abrycoaching #skakezvotrevie

Coaching en marchant

Testez le coaching en marchant

Une de mes clientes avaient très envie de tester le coaching en marchant. Nous avons programmé une séance en presque pleine nature. Apparemment, elle y a pris goût car nous en avons reprogrammé une autre.

C’est quoi le coaching en marchant ?

Déjà dans l’Antiquité, maîtres et disciples marchent beaucoup. En Grèce, Socrate apprend et questionne au cours de ses promenades au marché, nombre de dialogues de Platon s’ouvrent sur l’évocation d’une rencontre fortuite, dans la rue ; ou bien on se déplace chez quelqu’un pour dialoguer. Marcher et philosopher ne date donc pas de maintenant, mais en coaching la démarche n’est pas que de philosopher… mais de trouver des solutions à une problématique et de passer à l’action.

  • La séance dure environ une heure avec un rythme de balade. Nous ne sommes pas dans la performance sportive.
  • Le questionnement utilisé, l’écoute, la clarification des objectifs sont les mêmes que dans un bureau.

Avantages du coaching en marchant

J’y vois une des métaphores les plus représentatives du coaching. Je suis aux côtés de mon client. Je l’accompagne sur son chemin. Il décide de changer de direction ? On reclarifie le but et on reprend la marche. Il a besoin de faire une pause, de s’arrêter un moment, de réfléchir, d’intégrer une idée ? Je m’adapte à son besoin.

  • Vous vous sentez peut-être moins confort lors d’un entretien en face-à-face. En marchant nous dépassons ce croisement de regards.
  • Dans ces séances il y a un aspect « cool » qui n’enlève absolument rien au sérieux de la pratique. Pour certains c’est au contraire un déclencheur central pour mieux exprimer leurs pensées et leurs ressentis.
  • En marchant vous êtes naturellement plus détendu. Votre respiration est de meilleure qualité. Nous allions le travail mental, aux émotions et au physique. Vous êtes sédentaire ? Cela vous permet en plus d’avoir une activité physique douce. Enfin, vous prenons le temps de vous « désenfermer ».
Coaching en marchant

Coaching en marchant

Les + pour ma cliente

Pour cette séance avec ma cliente, j’ai proposé des réflexions, en rapport avec ses préoccupations du moment. Un apport ludique qui fait toujours du bien dans une session de coaching.

J’avais préparé des mots clés sur des fiches. Je lui en tendais un à chaque quart d’heure. Elle n’avait qu’à laisser aller ses pensées, son imagination, ses ressentis. En verbalisant elle prenait conscience de certaines ressources et en renforçait d’autres.

Cela a permis d’ouvrir de nouvelles discussions sur ce qu’elle vit et sur ce qu’elle souhaite changer. D’avoir d’autres points de vue sur sa problématique. Et donc d’avoir la possibilité de gérer certains aspects de sa vie avec de nouveaux angles d’action.

« Parler, c’est marcher devant soi » (Raymond Queneau)


SHAKEZ votre vie et dégustez-la !

Partagez pour apporter une aide précieuse pour celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

contact(@)stephane-abry.com ou contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching à Sion (Valais), ou Vevey (Vaud)

Skype coaching Suisse et France (séances de 30 minutes)

Page pro et groupe de discussions sur Facebook

Google+ & Linkedin

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et du recueil de pensées « Ce qui ne tue pas » (Amazon Kindle)

#abrycoaching #skakezvotrevie

Non performance

Le coaching n’est pas que performance

Il y a une idée reçue que le coaching ne sert qu’à développer la performance. J’évoque ici la performance/compétition. Toujours plus haut, toujours plus loin, toujours plus fort…

Bien sûr que j’ai quelques demandes qui vont dans ce sens : recherche de performance dans le job ou le sport.

Cependant, 90% de ma clientèle ne cherche pas à atteindre cette performance.

Quels sont ses besoins et pour quels résultats ?

  • C’est une maman qui est débordée, qui souhaite se rapproprier du temps pour elle et mieux gérer ses journées.
  • C’est un client qui manque de confiance en lui et qui veut se sentir mieux dans sa peau face aux autres.
  • C’est une cliente qui a tout pour réussir mais qui manque terriblement d’estime de soi. La développer l’aidera à mettre plus facilement ses projets en place.
  • C’est cet homme qui a besoin de retrouver de l’énergie dès le saut du lit pour rester motivé toute la journée.
  • C’est cette femme en période de transition (couple, travail) qui a besoin de réfléchir au sens qu’elle souhaite donner à son futur.
  • C’est ce cadre qui tourne en rond, qui cherche des clés pour sortir de ses schémas récurrents afin de vivre autrement.

Vous le constatez, nous sommes loin de la performance – dite de surinvestissement – (être le meilleur, le plus beau, devenir millionnaire  )

-> Le coaching en développement personnel s’adresse donc à vous qui avez besoin d’un coup de pouce à un moment de votre vie. Vous sentez que vous avez besoin d’être accompagné pour sortir d’un souci actuel.

« Soyez en paix avec vous-même et le monde qui vous entoure »

Je vous accompagne dans vos démarches de développement personnel à Sion (Valais) et Vevey (Vaud)


SHAKEZ votre vie et dégustez-la !

Partagez pour apporter une aide précieuse pour celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

contact(@)stephane-abry.com ou contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching à Sion (Valais), ou Vevey (Vaud)

Skype coaching Suisse et France (séances de 30 minutes)

Page pro et groupe de discussions sur Facebook

Google+ & Linkedin

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et du recueil de pensées « Ce qui ne tue pas » (Amazon Kindle)

#abrycoaching #skakezvotrevie

Petit vélo

Comme un petit vélo dans la tête

Stoppez le petit vélo !

Quand dans la vie une période difficile s’installe, la perte de confiance et la démotivation prennent le dessus. Le doute prend toute la place et c’est là que le fameux « petit vélo » commence à tourner dans votre tête.

A l’image d’un rond-point, vous ne savez plus quelle sortie prendre. Vous stagnez. Et comme par hasard, les soucis s’accumulent. Les pensées négatives viennent bloquer votre route.

Certains d’entre vous, vous qui avez une bonne estime stable de vous-même, trouverez assez vite l’énergie pour passer au-dessus des barrières. C’est un peu, comme si, vous étiez un spécialiste du 400 mètres haies. Un athlète doté de multiples ressources et ce sont des forces à entretenir.

Mais il y a aussi vous qui avez plus de peine à voir le bout du tunnel.

Alors que faire contre le petit vélo ?

Peut-être avez-vous besoin d’une psychothérapie pour soigner des blessures conscientes et/ou inconscientes. C’est un travail sur soi qui prend du temps mais qui vaut le coup pour vous sentir mieux dans votre vie.

Sinon vous pouvez faire ceci. Comme toute tâche vous semble être une montagne à gravir, je vous suggère de les découper en minuscules actions.

Chaque jour réalisez une petite action : répondre à un mail, marcher 15 mns, prendre un café à l’extérieur, écrire une page de ce que vous ressentez…

Ne cherchez pas à tout chambouler du jour au lendemain (à moins d’avoir un extraordinaire déclic). Pourquoi ? Car c’est en réalisant de petits objectifs journaliers que vous allez reprendre votre rythme. Cela va renforcer votre confiance et votre motivation. De plus ce changement de comportements aura une influence positive sur vos pensées et vos ressentis.

Réglez vos soucis un à un. Ne cherchez pas à tout prendre en charge en même temps. Dans votre situation, vous n’aurez pas l’énergie pour. Rien de négatif dans ce que j’écris, juste de la logique quand on est dans une situation compliquée et que tout semble perdu.

Stoppez le petit vélo

Stoppez le petit vélo

« Pense-intelligent »

  • Une petite tâche à la fois. Un objectif par jour pour commencer.
  • Sortez vous aérer, marchez tranquillement, faites le plein de vitamine D, bougez en douceur.
  • Evitez de regarder vos pieds (vous restez enfermer dans vos pensées négatives). Regardez devant vous ou en haut (cela vous aide à sortir du cercle vicieux).
  • Ne culpabilisez pas d’avoir besoin de vous reposer. Cette période est ainsi (pour le moment). Plus tard vous reprendrez un rythme plus soutenu. Chaque chose en son temps.
  • Ecrivez pour vous désencombrer. Posez vos pensées sur le papier pour vous libérer.
  • Acceptez ces moments de doutes pour comprendre ce qu’ils vous montrent. Dans le doute, il y a souvent la question et la réponse.
  • Enfin, ancrez en vous cette pensée, celle qu’il y a des solutions, même si elles n’apparaissent pas pour le moment. Elles viendront, et peut-être même d’une manière créative et surprenante.

SHAKEZ votre vie et dégustez-la !

Partagez pour apporter une aide précieuse pour celles et ceux qui en ont besoin.

Stéphane Abry Coaching

Stéphane Abry Coaching

Contacts professionnels

contact(@)stephane-abry.com ou contact(@)stephane-abry-coaching.com

Rencontrons-nous pour vos séances de coaching à Sion, ou Vevey

Skype coaching Suisse et France (séances de 30 minutes)

Page pro et groupe de discussions sur Facebook

Auteur du livre « N’oublie pas pourquoi tu cours » (disponible aussi sur Amazon) et du recueil de pensées « Ce qui ne tue pas » (Amazon Kindle)

#abrycoaching #skakezvotrevie